Ouvrir le menu principal

Cécile de Brunhoff

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Brunhoff.
Cécile de Brunhoff
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 99 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom de naissance
Cécile SabouraudVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités
Père
Fratrie
Conjoint
Enfants
Autres informations
Instrument
Œuvres principales

Cécile de Brunhoff, née Cécile Sabouraud le à Paris et morte le dans la même ville, est une conteuse française qui a créé l'histoire originale de Babar.

BiographieModifier

Fille de médecin, sœur du peintre Émile Sabouraud, cette pianiste de formation classique diplômée de l'École normale de musique de Paris, épouse le peintre Jean de Brunhoff en 1924[1],[2],[3], et lui donnera trois enfants, Mathieu, Laurent et Thierry.

Les livres de Babar ont commencé par une histoire qu’elle avait inventée pour endormir ses deux fils ainés, Mathieu et Laurent, quand ils avaient respectivement quatre et cinq ans. Elle essayait de réconforter Mathieu, qui était malade. Les garçons ont tellement aimé l'histoire de ce petit éléphant qui avait quitté la jungle pour une ville qui ressemblait à Paris qu'ils l’ont rapportée à leur père, en lui demandant de l'illustrer. Il en a fait un livre d'images, avec texte, qui a été publié par une maison d'édition familiale, le Jardin des Modes[4],[n 1]. À l'origine, il était prévu que la page de titre de l'ouvrage présenterait l'histoire comme due à Jean et Cécile de Brunhoff. Cependant, elle a fait enlever son nom ; selon son fils Mathieu c’était pour une raison de modestie, du fait qu’elle estimait que sa contribution avait été secondaire[5].

En raison du rôle qu'elle a joué dans la genèse de l'histoire de Babar, de nombreuses sources continuent pourtant à voir en elle sa créatrice[6].

Son mari Jean a continué à créer six autres livres de Babar qu'il a écrits et illustrés et qui ont rendu la série populaire dans le monde entier. Après la mort de son père en 1937, Laurent de Brunhoff a perpétué la tradition familiale d’écrire et d’illustrer des livres de Babar[7].

Elle meurt le , dans sa centième année[1].

BibliographieModifier

  • Yseult Williams, La splendeur des Brunhoff, Paris, Fayard, , 380 p. (ISBN 978-2213704821)

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Le Jardin des Modes est fondé par Lucien Vogel, mari de Yvonne Cosette de Brunhoff, elle-même sœur de Michel de Brunhoff qui travaillera pour cette revue et de Jean de Brunhoff. Cécile est donc la belle-sœur de Cosette et Michel.

RéférencesModifier

  1. a et b « Cécile de Brunhoff est morte », sur Le Nouvel Observateur,
  2. (en)« Cécile de Brunhoff », sur The Daily Telegraph,
  3. (en)Jaime Holguin, « 'Babar' Creator Dead At 99 », sur CBS News,
  4. Christine Nelson, Drawing Babar: Early Drafts and Watercolors (New York: The Morgan Library and Museum, 2008), pp. 17-18
  5. (en)Paul Lewis, « Cécile de Brunhoff, Creator of Babar, Dies at 99 », sur The New York Times,
  6. (en)« Creator of Babar the Elephant », sur Variety,
  7. (en)Ann Levin, « Babar the elephant gets NYC museum show », sur USA Today,

SourcesModifier

Liens externesModifier