Ouvrir le menu principal

Laurent de Brunhoff

artiste français
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Brunhoff.
Laurent de Brunhoff
Laurent de brunhoff 2008.jpg
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (94 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom de naissance
Laurent de BrunhoffVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités
Père
Mère
Fratrie
Autres informations
Distinction
Œuvres principales

Laurent de Brunhoff est un auteur et illustrateur français, né le 30 août 1925 à Paris.

BiographieModifier

Laurent de Brunhoff est le fils aîné de Jean de Brunhoff, arrière-petit-fils naturel d’Oscar Ier, roi de Suède et de Norvège, et de la pianiste Cécile Sabouraud, sœur du peintre Émile Sabouraud[1],[2]. Son frère Mathieu est pédiatre et son frère cadet, Thierry de Brunhoff, est pianiste comme sa mère.

À treize ans, au décès soudain de son père, il prend, poussé par son oncle paternel Michel de Brunhoff, le relais de son père, d'abord en achevant la mise en couleurs de deux de ses titres qui étaient en chantier, puis en publiant Babar et ce coquin d'Arthur en 1946[3].

Il a publié depuis quinze nouveaux titres, augmentant à sa façon le monde imaginaire de Babar. Ses albums ont tous été publiés chez Hachette Jeunesse, maison d'édition où son père avait publié ces albums après que les premiers aient été publiés aux Éditions du Jardin des Modes.

Il a continué ainsi les aventures de Babar créées par son père, assisté par Paul Vleminckx.

En 1983, il co-écrit avec Jean-Jacques Debout, et sur une musique de ce dernier, le texte de la chanson Babar, interprétée par Chantal Goya, qui devient l'un des grands succès de la chanteuse[4],[5].

Il vit aux États-Unis depuis 1985. Il épouse d’abord Marie-Claude Bloch, puis Phyllis Rose[1].

Laurent de Brunhoff est le cousin de Brigitte Sabouraud, qui est auteur, compositrice, interprète de chansons françaises et cofondatrice du Cabaret L'Écluse.

En décembre 2011, il est élevé au grade de commandeur dans l'ordre des Arts et des Lettres[6].

ŒuvresModifier

  • Babar, Hachette Jeunesse
  1. Babar et ce coquin d'Arthur (1946)
  2. Pique-nique chez Babar, (1949)
  3. Babar dans l'île aux oiseaux (1952)
  4. La fête de Célesteville (1954)
  5. Babar et le professeur Grifaton (1956)
  6. Le Château de Babar (1961)
  7. Babar en Amérique (1965)
  8. Babar à New York (1966)
  9. L'anniversaire de Babar (1972)
  10. Babar sur la planète molle (1974)
  11. Babar et le Wouly-Wouly (1977)
  12. Babar et les quatre voleurs (1979)
  13. Babar et le fantôme (1981)
  14. Babar et sa fille Isabelle (1988)
  15. La victoire de Babar (1992)
  16. Babar et la cité perdue (1995)
  17. Coup de foudre aux Jeux de Célesteville (2011)
  18. L'île du Paradis (2014)
  19. Babar à Paris (2017)

Notes et référencesModifier

  1. a et b Christian Frappier, « La famille Sabouraud. », famillesvendeennes.fr, (consulté le 9 décembre 2011)
  2. Cécile de Brunhoff est morte - Article du Nouvel Observateur le 11 avril 2003.
  3. « Laurent de Brunhoff, une vie avec Babar. », sur Le Figaro,
  4. Verso pochette 45 tours Chantal Goya "Babar", 1983, RCA PB-61270, in 40 ans de tubes, Fabrice Ferment, Syndicat national de l'édition phonographique, éditions Larivière, 2001.
  5. Répertoire de la Sacem, Code ISWC : T-003.043.887.9.
  6. François Bostnavaron, « Babar, 80 ans et toujours vert. », Le Monde,‎ (lire en ligne)

AnnexesModifier

BibliographieModifier

  • « De mémoire de Babar » de Paul Fournel, préfacé par Maurice Sendak. Coédition Centre de promotion du livre de la jeunesse de la Seine-Saint-Denis et Hachette Jeunesse. Ouvrage édité en décembre 1997 dans le cadre du Festival du Livre de la Jeunesse de Montreuil (93).
  • Yseult Williams, La splendeur des Brunhoff, Paris, Fayard, , 380 p. (ISBN 978-2213704821)

Liens externesModifier