Bruno Marchand (homme politique)

maire de la ville de Québec

Bruno Marchand
Illustration.
Bruno Marchand en 2021.
Fonctions
Maire de Québec
En fonction depuis le
(8 mois et 26 jours)
Élection 7 novembre 2021
Prédécesseur Régis Labeaume
Chef de Québec forte et fière
En fonction depuis le
(1 an, 3 mois et 26 jours)
Prédécesseur Parti fondé
Biographie
Date de naissance (50 ans)
Lieu de naissance Québec (Québec)
Nationalité Canadienne
Parti politique Québec forte et fière
Diplômé de Université Laval
Profession Travailleur social, organisateur communautaire

Bruno Marchand (homme politique)
Liste des maires de la Ville de Québec

Bruno Marchand, né le à Québec, est un homme politique québécois, maire de la ville de Québec depuis le , succédant à Régis Labeaume. Il est le chef du parti Québec forte et fière qu'il a fondé le .

BiographieModifier

Jeunesse et étudesModifier

Né le [1] à Québec et ayant grandi dans le quartier Lairet de l'arrondissement La Cité-Limoilou, il détient un diplôme en philosophie de l'Université Laval (1995) et une technique en travail social du Cégep de Sainte-Foy (1998)[2].

Carrière professionnelleModifier

Il est coordonnateur à la vie étudiante de 1999 à 2008 au Cégep de Sainte-Foy[3]. Par la suite, il s'implique également dans l’Association québécoise de prévention du suicide de 2008 à 2014[2]. De 2003 à 2013[2], il est membre et président du conseil d'administration de Centraide Québec Chaudière-Appalaches et Bas-Saint-Laurent. En 2014, il en devient le président-directeur général jusqu'en 2021[4].

Maire de QuébecModifier

CandidatureModifier

Bruno Marchand est mentionné, dès , comme possible candidat dans un sondage effectué par la firme Léger-Le Journal de Québec pour la mairie de Québec pour l'élection de . Il obtient 1 % du vote des sondés[5]. Dès , des possibilités plus sérieuses se développent[6]. Le , il annonce qu'il quitte son poste de PDG de Centraide Québec-Chaudière-Appalaches-Bas-Saint-Laurent[7].

Le , un nouveau parti est reconnu par le directeur général des élections du Québec, Québec forte et fière dont il est le créateur. Le , il annonce sa candidature au poste de maire de Québec pour son parti dans une conférence de presse au Patro Roc-Amadour à Limoilou[8].

Soirée électorale du 7 novembre 2021Modifier

Le , il remporte les élections municipales de la ville de Québec. Dès le début de cette soirée électorale, vers 20h30, les réseaux de télévision déclare Marie-Josée Savard vainqueur avec son équipe par son avance de 14 % sur Marchand. Elle prononce un discours de gagnante devant ses partisans et les caméras. Vers 22h07, TVA enlève sa prédiction de victoire avec la réduction de l'écart par les gains de Marchand. Vers 22h40, Marchand prend la tête et il remporte l'élection par 834 votes. Sous le choc, en fin de soirée du , l'équipe de Savard, analyse la possibilité d'un recomptage mais se ravise le lendemain et reconnaît leur défaite[9],[10].

AssermentationModifier

Le , il est assermenté comme 38e maire de Québec avec tous les conseillers des 21 districts au Manège militaire de Québec. Il succède au maire Régis Labeaume qui a occupé ce poste durant 14 ans. Il souhaite réaliser le projet de tramway, initialement implanté par son prédécesseur[11]. Il est le premier maire depuis Lucien Borne, en 1938, à provenir de la Basse-Ville de Québec[12].

Vie privéeModifier

Enfant unique, il est le fils de Gilbert Marchand et de Thérèse Carrier. Il est orphelin de ses parents décédés en 2007 et 2013[12]

Il fait son école primaire à l'École Saint-Paul Apôtre. Dans sa jeunesse, comme joueur de baseball, il affronte Patrick Poulin, futur joueur de hockey dans la Ligue nationale de hockey au Stade Victoria[13].

Il est père de deux enfants et vit à Sainte-Foy avec sa conjointe[2].

RéférencesModifier

  1. Taïeb Moalla, « Bruno Marchand, le joueur d’échecs aux espadrilles colorées : le maire de Québec célèbre ses 50 ans aujourd'hui », sur journaldequebec.com, (consulté le )
  2. a b c et d « Bruno Marchand », sur quebecforteetfiere.org
  3. Colin Côté-Paulette, « Qui est Bruno Marchand, le nouveau maire de Québec? », sur ici.radio-canada.ca, (consulté le )
  4. Bureau du Maire de Québec, « Bruno Marchand - Notes biographiques », sur ville.quebec.qc.ca (consulté le )
  5. Taîeb Moalla, « Sondage: l'ancienne conseillère municipale Julie Lemieux se dit «flattée» », sur journaldequebec.com, (consulté le )
  6. Jean-François Néron, « Bruno Marchand briguera la mairie de Québec », sur lesoleil.com, (consulté le )
  7. Jean-François Néron, « Le candidat pressenti pour la mairie de Québec Bruno Marchand quitte Centraide », sur lesoleil.com, (consulté le )
  8. Gabriel Béland, « Course à la mairie de Québec  : Bruno Marchand veut « changer le ton » à l’hôtel de ville », sur lapresse.ca, (consulté le )
  9. Stéphanie Martin, « Revirement majeur: Marchand élu maire à l’arraché : Après une remontée spectaculaire, il a remporté la victoire après que son adversaire eut été déclarée élue trop tôt », sur journaldequebec.com, (consulté le )
  10. Zone Politique- ICI.Radio-Canada.ca, « Bruno Marchand est élu maire de Québec | Élections municipales au Québec 2021 », sur Radio-Canada.ca (consulté le )
  11. « Québec | Régis Labeaume « généreux » avec Bruno Marchand », sur La Presse, (consulté le )
  12. a et b Gabriel Béland, « Les racines de Bruno Marchand », sur lapresse.ca, (consulté le )
  13. Rodger Brulotte, «Ma mère croyait que j’étais son mari aux funérailles de mon père», sur journaldemontreal.com, (consulté le )

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier