Ouvrir le menu principal

Brigade Yiftah
Image illustrative de l’article Brigade Yiftah

Création
Pays Drapeau d’Israël Israël

La brigade Yiftah (également connue sous le nom de 11e brigade pendant la guerre israélo-arabe de 1948) était une brigade d'infanterie israélienne. La brigade incluait trois bataillons de Palmah ainsi que le 54e bataillon de reconnaissance.

Lors de la guerre israélo-arabe de 1948, elle combat dans le nord de l’ancien protectorat britannique. Elle y détruit le village de Saliha et y massacre de 70 à 80 Arabes[1].

Elle donne son nom au kibboutz d’Yiftah, fondé sur l’emplacement du village arabe de Qadas (en), évacué et détruit au cours de l’été 1948[1].

Notes et référencesModifier

  1. a et b Colin Brunel, « Journalisme en tenue de camouflage », Acrimed, publié le 20 décembre 2010

Articles connexesModifier