Bouyé Haïdara

Le cheikh Bouyé Haïdara (parfois M'bouillé), de son vrai nom Mohamed Ould Hamahoullah, est une personnalité religieuse malienne à la tête d'une confrérie soufie d'obédience tijane, la hammawiyya. Il est désigné sous le titre de chérif de Nioro.

Il est le fils du fondateur de la hammawiyya, le cheikh Hamallah[1].

Il a lui-même plusieurs fils : Chérif Ahmed Sidi Haïdara (fils aîné)[2], Moulaye Oumar Haïdara et Messeoud Haïdara. Ce dernier est président de l’association « Tidianiya Hammawiya » du Mali[3].

Rôle politiqueModifier

Bouyé est le seul leader religieux malien à avoir publiquement appelé à voter en faveur du futur président Ibrahim Boubacar Keïta lors de l'élection présidentielle de 2013[4]. Il prend toutefois ses distances avec ce dernier dès l'année suivante, avant de rompre franchement vers 2017[3]. À l'élection présidentielle de 2018, il finira par appeler à voter au premier tour pour Alou Boubacar Diallo, et au second tour pour Soumaïla Cissé[3].

Notes et référencesModifier

  1. Coralie Pierret, « Mali: l'imam Dicko reçu à son tour par le chérif de Nioro Bouyé Haïdara », RFI,‎ (lire en ligne)
  2. Bréhima Sogoba, « UN FILS DU CHÉRIF NIORO SE LÂCHE : “IBK A ÉTÉ INSTALLÉ ICI À NIORO EN 2013 AVANT LES ÉLECTIONS” », L’Indicateur du Renouveau,‎ (lire en ligne)
  3. a b et c « Cheick Bouyé Haïdara: la guerre secrète contre le régime », Mali7.net,‎ (lire en ligne)
  4. Boubacar Haidara, « Influence politique de l’islam au Mali, fiction ou réalité exagérée ? », The Conversation,‎ (lire en ligne)