Ouvrir le menu principal

Boulevard Auguste Reyers

voie de Schaerbeek, Belgique
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Auguste et Reyers.

Boulevard Auguste Reyers
Image illustrative de l’article Boulevard Auguste Reyers
Situation
Coordonnées 50° 51′ 02″ nord, 4° 24′ 05″ est
Pays Drapeau de la Belgique Belgique
Région Région de Bruxelles-Capitale
Ville Schaerbeek, Bruxelles
Tenant Place Général Meiser
Aboutissant Square Vergote
Morphologie
Type Boulevard

Géolocalisation sur la carte : Bruxelles

(Voir situation sur carte : Bruxelles)
Boulevard Auguste Reyers

Géolocalisation sur la carte : Belgique

(Voir situation sur carte : Belgique)
Boulevard Auguste Reyers

Géolocalisation sur la carte : Europe

(Voir situation sur carte : Europe)
Boulevard Auguste Reyers

Le boulevard Auguste Reyers (en néerlandais: Auguste Reyerslaan) est une artère importante faisant partie de la Moyenne Ceinture de Bruxelles (R21) situé sur le territoire de la commune de Schaerbeek qui va de la place Général Meiser au square Vergote en passant par la place des Carabiniers, la rue du Saphir, l'avenue de l'Émeraude, l'avenue Émile Max, l'avenue de l'Opale, l'avenue Adolphe Lacomblé, l'avenue du Diamant, le début de l'autoroute Bruxelles-Liège, l'avenue de Roodebeek, l'avenue des Cerisiers et finalement la rue Général Gratry. Il est le prolongement du boulevard Général Wahis et est prolongé par le boulevard Brand Whitlock.

Sommaire

Origine du nomModifier

Le boulevard porte le nom d'un militaire belge et ancien bourgmestre de Schaerbeek, Auguste Reyers, né à Aarschot le 30 août 1843 et décédé à Schaerbeek le 30 mai 1924.

D'autres voies ont reçu le nom d'un ancien bourgmestre schaerbeekois :

HistoireModifier

Le boulevard Auguste Reyers constitue la partie schaerbeekoise du grand boulevard circulaire proposé en 1866 par l'inspecteur-voyer Victor Besme dans son Plan d'ensemble pour l'extension et l'embellissement de l'Agglomération bruxelloise. Si l'aménagement de son tronçon longeant le Tir national, entre l'avenue de Roodebeek et la chaussée de Louvain, était déjà décidé en 1889, le reste du futur boulevard Auguste Reyers ne fut percé qu'à partir de 1909. Le boulevard fut doté d'un terre-plein planté d'arbres et une zone de recul de 9,5 m réservée pour le bâti. La nouvelle artère qui devait s'appeler boulevard Militaire, fut rebaptisée en 1911 en hommage à Auguste Reyers, bourgmestre de Schaerbeek de 1909 à 1921.

 
Démolition du viaduc Reyers le 1 novembre 2015

La création de l'autoroute Bruxelles-Liège, l'actuelle E 40, nécessita un réaménagement du boulevard. L'autoroute y était reliée par des tunnels à trémies symétriques vers la place Meiser et vers le square Vergote. La construction d'un viaduc, envisagée dès 1967 entre la rue Général Gratry et l'avenue de l'Opale, fut réalisée au début des années 1970. En 2014, à la suite de la découverte de fissures dans l'ouvrage, on entama sa rénovation. Comme celle-ci se révélait beaucoup plus coûteuse que prévu, elle fut interrompue et le gouvernement bruxellois décida de procéder à sa démolition.

Adresses notablesModifier

Notes et référencesModifier

Voir aussiModifier