Bougouriba

province du Sud-Ouest, Burkina Faso

Bougouriba
Administration
Pays Drapeau du Burkina Faso Burkina Faso
Région Sud-Ouest
Statut Province
Départements 5
Chef-lieu Diébougou
Haut-commissaire M. Raphaël Zoungrana
(3 juin 2020[1])
Code ISO 3166-2 BF-BGR
Code INSD 03
Démographie
Population 153 606 hab. (2019[2])
Densité 55 hab./km2
Langue(s) birifor, français (officiel)
Géographie
Coordonnées 10° 50′ 00″ nord, 3° 25′ 00″ ouest
Superficie 2 774 km2
Divers
Fuseau horaire UTC +0
Indicatif téléphonique +226
Localisation
Localisation de Bougouriba
Localisation de la province de la Bougouriba (en rouge) au Burkina Faso.
Géolocalisation sur la carte : Burkina Faso
Voir sur la carte topographique du Burkina Faso
City locator 13.svg
Bougouriba

La Bougouriba est une des 45 provinces du Burkina Faso, située dans la région du Sud-Ouest.

GéographieModifier

SituationModifier

Nature et environnementModifier

DémographieModifier

  • En 1996, la province comptait 76 498 habitants recensés (27,58 hab./km2)[3],[4].
  • En 2003, la province comptait 90 004 habitants estimés (32,45 hab./km2)[5].
  • En 2006, la province comptait 101 479 habitants recensés (36,58 hab./km2)[6].
  • En 2010, la province comptait 113 163 habitants estimés (40,79 hab./km2)[7].
  • En 2019, la province comptait 153 606 habitants recensés (55,37 hab./km2)[2].

Principales localitésModifier

Ne sont listées ici que les localités de la province ayant atteint au moins 2 000 habitants dans les derniers recensements (ou estimations de source officielles). Les données détaillées par ville, secteur ou village du dernier recensement général de 2019 ne sont pas encore publiées par l'INSD (en dehors des données préliminaires par département).

Ville ou village Coordonnées Altitude Population
Rec. 1996[3] Rec. 2006[6]
Diébougou 10° 57′ 41″ N, 3° 15′ 00″ O m 11 637 hab. 17 937 hab.
Bondigui 10° 54′ 26″ N, 3° 29′ 55″ O m 2 465 hab. 3 427 hab.
Dolo 10° 51′ 53″ N, 3° 24′ 10″ O m 1 112 hab. 3 115 hab.
Bapla-Birifor 10° 51′ 26″ N, 3° 15′ 46″ O m 2 416 hab. 2 144 hab.
Konsabla 10° 58′ 30″ N, 3° 20′ 54″ O m 1 284 hab. 2 599 hab.
Diassara 10° 41′ 24″ N, 3° 34′ 40″ O m 554 hab. 2 882 hab.
Gbingué 10° 42′ 35″ N, 3° 42′ 42″ O m 233 hab. 2 847 hab.

HistoireModifier

AdministrationModifier

Chef-lieu et haut-commissariatModifier

Diébougou est le chef-lieu de la province, administrativement dirigée par un haut-commissaire, nommé par le gouvernement et placé sous l'autorité du gouverneur de la région. Le haut-commissaire coordonne l'administration locale des préfets nommés dans chacun des départements.

Hauts-commissaires de la province du Bougouriba.
Période Identité Fonction précédente Observation
8 juillet 2016 3 juin 2020 Mme Aminata Tarnagda Administratrice civile [8]
3 juin 2020 En cours M. Raphaël Zoungrana Administrateur civil [1]
Secrétaires généraux de la province de la province du Bougouriba.
Période Identité Fonction précédente Observation
8 juillet 2016 En cours M. Saïdou Sakira Administrateur civil [8]

Départements ou communesModifier

 
Carte des cinq départements de la province de la Bougouriba, formant également le district sanitaire de Diébougou[7].

La province de la Bougouriba est administrativement composée de cinq départements ou communes.

Quatre sont des communes rurales, Diébougou est une commune urbaine dont la ville chef-lieu, subdivisée en sept secteurs urbains, est également chef-lieu de la province :

Département
ou commune
Type de
commune
Subdivisions[9],[10] Chef-lieu Population
Rec. 1996[3] Est. 2003[5] Rec. 2006[6] Rec. 2019[2]
Bondigui rurale 15 villages Bondigui 11 902 16 065 17 374 29 516
Diébougou urbaine 1 ville (7 secteurs)
et 24 villages
Diébougou
(chef-lieu de la province)
35 471 35 047 42 067 63 280
Dolo rurale 14 villages Dolo 8 430 8 910 8 431 10 793
Iolonioro (ou Nioronioro) rurale 41 villages Iolonioro (ou Nioronioro) 8 962 16 896 20 688 35 338
Tiankoura rurale 37 villages Tiankoura 11 733 13 086 12 919 14 679
5 départements
ou communes
1 ville (7 secteurs)
et 131 villages
Total 76 498 90 004 101 479 153 606

Jumelages et accords de coopérationModifier

ÉconomieModifier

TransportsModifier

Santé et éducationModifier

Les cinq communes de la province forment le district sanitaire de Diébougou au sein de la région[7].

Culture et patrimoineModifier

AnnexesModifier

Notes et référencesModifier

  1. a et b « Compte-rendu intégral du conseil des ministres du 3 juin 2020 », sur communication.gov.bf, Gouvernement du Burkina Faso, (consulté le )
  2. a b et c Bureau central du recensement, Ministère de l’Économie et des finances, Burkina Faso, Rapport préliminaire du recensement général de la population et de l'habitat de 2019, Ouagadougou, Burkina Faso, Institut national de la statistique et de la démographie, , 76 p., PDF (lire en ligne), p. 41 et 55.
  3. a b et c Direction de la démographie, Gouvernement du Burkina Faso, Liste des villages du Burkina Faso - Recensement 1996, Ouagadougou, Burkina Faso, Institut national de la statistique et de la démographie, , 326 p., PDF (lire en ligne), p. 19-23
  4. « Source »(Archive.orgWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), sur kibare.club.fr
  5. a et b « Liste des villes et villages et démographie de la région du Plateau-Central »(Archive.orgWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), sur le site des communes du Burkina Faso, Ouagadougou, Burkina Faso, Direction de la démographie, Gouvernement du Burkina Faso, (consulté le ).
  6. a b et c « Liste des villages du Burkina Faso - Recensement 2006 » [xls], sur site HDX–Open data Burkina Faso (consulté le ).
    Bureau central du recensement, Ministère de l’Économie et des finances, Burkina Faso, Recensement général de la population et de l'habitation de 2006. Résultats définitifs., Ouagadougou, Burkina Faso, Institut national de la statistique et de la démographie, , 52 p., PDF (lire en ligne)
    Bureau central du recensement, Ministère de l’Économie et des finances, Burkina Faso, Rapport préliminaire du recensement général de la population et de l'habitat de 2006, Ouagadougou, Burkina Faso, Institut national de la statistique et de la démographie, , PDF (lire en ligne).
  7. a b et c Carte sanitaire 2010, Ouagadougou, Burkina Faso, Ministère de la Santé, , 133 p., PDF (lire en ligne), p. 101-102.
  8. a et b « Conseil des Ministres : vaste mouvement des hauts-commissaires et des préfets », sur lepays.bf, Gouvernement du Burkina Faso, (consulté le )
  9. « Mémorandum sur la détermination du nombre de sièges des conseillers municipaux par villages et par secteurs dans le cadre des élections locales du 2 décembre 2012 » [PDF], sur CENI.bf, Commission électorale nationale indépendante (CENI), Burkina Faso, (consulté le ), p. 210-214.
  10. « Élections municipales du 22 mai 2016 – Statistiques des bureaux de vote par communes/arrondissements » [PDF], sur LeFaso.net, Commission électorale nationale indépendante (CENI), Burkina Faso, (consulté le ), p. 456-460.

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier