Boris Dobronravov

Boris Dobronravov
Description de cette image, également commentée ci-après
Boris Dobronravov dans le film Détenus en 1936.
Naissance
Moscou
Drapeau de l'Empire russe Empire russe
Nationalité Drapeau de la Russie russe → Drapeau de l'URSS soviétique
Décès (à 53 ans)
Moscou, RSFS de Russie
Drapeau de l'URSS Union soviétique
Profession acteur

Boris Georgievitch Dobronravov (en russe : Бори́с Гео́ргиевич Добронра́вов), né le à Moscou et mort le à Moscou, est un acteur soviétique, artiste du peuple de l'URSS en 1937.

BiographieModifier

Fils d'un prêtre, Boris Dobronravov intègre en 1909 un établissement d'enseignement secondaire orthodoxe au sein du monastère Donskoï, puis, en 1913, entame les études à l'académie théologique de Moscou qu'il quitte un an plus tard, pour devenir étudiant à la faculté mathématique-physique de l'Université d'État de Moscou. En 1915, il tombe dans le journal Rannee outro [Petit matin] sur une annonce passée par la direction du théâtre d'art de Moscou qui recrute des acteurs. Par défi, il va se présenter à ce concours et sera accepté. Pendant un an il parvient à concilier son travail au théâtre avec ses études, puis abandonne l'université en 1916. Jusqu'en 1918, il fait partie du second studio du théâtre d'Art, puis, devient acteur de la troupe principale[1]. Entre 1920 et 1949, il interprète une dizaine de rôles au cinéma. Il restera fidèle au théâtre d'Art toute sa vie et mourra d'un arrêt cardiaque lors de la scène finale du spectacle Le Tsar Fédor Ioanovitch (Tolstoï)[2], le jour du 51e anniversaire du théâtre, interprétant pour la 166e fois son rôle préféré - celui du Fédor. Il est enterré au cimetière de Novodevitchi.

ThéâtreModifier

Filmographie sélectiveModifier

Honneurs et récompensesModifier

Notes et référencesModifier

  1. (en)Robert Leach, Victor Borovsky, Andy Davies, A History of Russian Theatre, Cambridge University Press, (ISBN 9780521432207, lire en ligne), p. 348
  2. (en)Laurence Senelick, Sergei Ostrovsky, The Soviet Theater: A Documentary History, Yale University Press, (ISBN 9780300211351, lire en ligne), p. 499

Liens externesModifier