Boris Arvatov

artiste et critique d'art russe puis soviétique

Boris Arvatov (en russe : Борис Игнатьевич Арватов, né le et mort le à Moscou) est un artiste et critique d’art russe, puis soviétique. Il appartient au courant du productivisme, sous-genre du constructivisme russe.

Boris Arvatov
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 44 ans)
MoscouVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Période d'activité
Depuis Voir et modifier les données sur Wikidata
Fratrie
Yuriy Arvatov (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

BiographieModifier

Boris Arvatov étudie à Riga puis à l'université de Petrograd, où il est diplômé en physique et mathématiques[1]. À partir de 1911, il fait partie d'un groupe de jeunes sociales, rejoignant par la suite le parti socialiste révolutionnaire, puis le parti communiste en 1920[1]. Il sert dans l'Armée rouge sur le front polonais de 1920 à 1921[1].

À partir de 1918, Arvatov fait partie du Proletkul’t, un mouvement pour la culture des prolétaires actif à Moscou[2]. Il rejoint l’Institut pour la Culture Artistique en 1921[1], puis participe à la création du Front de gauche des arts (LEF) aux côtés de Vladimir Maïakovski et d’autres artistes et auteurs russes[2]. En 1923, on lui diagnostique des troubles psychologiques liés à ses expériences au front : il est interné en clinique psychatrique[1]. Arvatov continue cependant à publier assidûment au cours des années 1920 dont Art et production en 1926, son ouvrage le plus connu[1]. Son état de santé se dégrade dans les années 30 et il se suicide en 1940[3].

PublicationsModifier

  • 1926 : Искусство и производство (Art et production)

Notes et référencesModifier

  1. a b c d e et f Christina Kiaer, « Boris Arvatov's Socialist Objects », October, vol. 81,‎ 22/1997, p. 105 (DOI 10.2307/779021, lire en ligne, consulté le 7 septembre 2019)
  2. a et b Jeannine Foumier et Maria Zalambani, « Boris Arvatov, théoricien du productivisme », Cahiers du Monde Russe, vol. 40, no 3,‎ , p. 415–446 (DOI 10.3406/cmr.1999.1009, lire en ligne, consulté le 7 septembre 2019)
  3. « 10 utopian projects by Soviet avant-gardists », sur russkiymir.ru (consulté le 7 septembre 2019)

Liens externesModifier