Boor

langue tchadique

Boor
Pays Tchad
Nombre de locuteurs 100 (1999)[1]
Classification par famille
Codes de langue
ISO 639-3 bvf
IETF bvf
Glottolog boor1242

Le boor (également connu sous le nom de bwara ou damraw) est une langue afro-asiatique en voie de disparition, parlée dans le sud du Tchad. Elle compte moins de 100 locuteurs natifs dans le monde[2].

Les régions où la langue est parlée comprennent le sud du Tchad, la sous-préfecture de Bousso, la sous-préfecture rurale de Sarh, et dans et autour du village de Dumraw (Dumrao) sur la rive nord du fleuve Chari[3].

Le boor a été documenté par Florian Lionnet, Sandrine Loncke et Remadji Hoinathy en 2012[3].

En raison de la situation géographique des régions dans lesquelles la langue est parlée, les locuteurs natifs du boor parlent aussi couramment la langue bagirmi[4].

Notes et référencesModifier

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Boor language » (voir la liste des auteurs).
  1. Ethnologue [bvf].
  2. (en) « Endangered Languages Project », sur endangeredlanguages.com (consulté le )
  3. a et b Lionnet, Florian. Chadic languages.
  4. « Ethnologue 14 report for language code:BVF », sur archive.ethnologue.com (consulté le )

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

  • William Frawley, International Encyclopedia of Linguistics: 4-Volume Set, Oxford University Press, 2003 lire sur Google Livres

Liens externesModifier