Bonnet-Rouge

créature du folklore britannique

Un Bonnet-Rouge ou Rouge-Bonnet (anglais : redcap, également appelé powrie ou dunter) est une créature humanoïde légendaire malveillante et meurtrière issue du folklore britannique, des régions du Yorkshire et du Nord-Est de l'Angleterre[1].

Les Bonnets-Rouges habitent les ruines de châteaux situés le long de la frontière entre l'Angleterre et l'Écosse. D'après la tradition, ils assassinent les voyageurs qui s'égarent dans leur demeure, parfois en poussant des rochers du haut des falaises. Leur surnom provient de la teinte de leur chapeau, qu'ils ont l'habitude de tremper dans le sang de leurs victimes[1].

D'aspect physique, les Bonnets-Rouges ressemblent à des vieillards aux cheveux longs avec des yeux rouges étincelants et des dents saillantes. Ils ont des serres d'aigle à la place des mains et chaussent des bottes de fer. Ils sont armés d'une canne ou d'un bâton muni d'un embout métallique avec lequel ils tuent les voyageurs égarés ou les visiteurs solitaires des ruines qu'ils hantent[2].

La solution pour les faire fuir est de brandir devant eux un crucifix ou de dessiner le symbole de la croix[3].

Dans la culture populaireModifier

À l'origine une créature du folklore, le Bonnet-Rouge est devenu un personnage de fiction apparaissant dans de nombreuses romans fantastiques, films fantastiques et jeux.

BibliographieModifier

Références et notesModifier

  1. a et b voir Briggs
  2. Briggs, A Dictionary of Fairies, 1976
  3. Jigourel, Thierry, 1960- ..., Encyclopédie de l'imaginaire celtique : un monde enchanté, Fetjaine, impr. 2012 (ISBN 978-2-35425-335-6 et 2-35425-335-4, OCLC 816682775, lire en ligne), p. 176