Ouvrir le menu principal

Bonellia viridis

La Bonellie verte (Bonellia viridis) est un ver marin échiurien de la famille des Bonelliidae, au remarquable dimorphisme sexuel.

Description et caractéristiquesModifier

Ce sont de petits vers au corps globuleux, de couleur généralement vert foncé. On n'en voit le plus souvent que l'extrémité de la longue trompe, qui se sépare en un T (parfois Y) caractéristique. Celle-ci sert à récolter de la nourriture, et peut se rétracter rapidement si elle est dérangée[1].

HabitatModifier

La femelle vit enfouie dans le sable (au risque d'être dévorée par une mourine[2]) ou dans des anfractuosités[1]. On en trouve des premiers mètres à plus de 100 m de profondeur[1].

Dimorphisme sexuelModifier

La bonellie verte représente un cas de dimorphisme sexuel extrême. En effet, il faut deux ans à la bonellie femelle pour devenir adulte et acquérir une taille de 1 m, alors que le mâle au stade adulte ne dépasse pas quelques millimètres. Encore à l'état larvaire, le mâle se masculinise en s'approchant et s'accolant à une femelle. Son avenir est d'être aspiré par la trompe de la femelle et d'être placé dans son gynecée lui permettant de féconder les œufs qu'il verra passer.

La bonellie n'a pas de chromosomes sexuels : si la larve se fixe seule, l'individu sera de type femelle. Si la larve se fixe sur une trompe de femelle, l'individu sera mâle.

Références taxinomiquesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externesModifier

Notes et référencesModifier