Bon pour la tête

Média en ligne suisse romand

Logo de Bon pour la tête
Logo de Bon pour la tête

Adresse bonpourlatete.com
Slogan « Média indocile »
Commercial Non[1]
Publicité Non[2]
Type de site Média
Langue Français
Siège social Lausanne
Drapeau de la Suisse Suisse
Propriétaire Association Bon pour la tête (association sans but lucratif[1])
Lancement 21 juin 2017[1]
État actuel En activité

Bon pour la tête est un média d’information en ligne suisse romand sans publicité, lancé le , à la suite de la fermeture de L'Hebdo et grâce à une campagne de financement participatif[1],[3].

HistoireModifier

En réaction à la suppression de L'Hebdo en février 2017 (dont « Bon pour la tête » était le slogan[4]), une trentaine de journalistes se sont regroupés pour lancer un nouveau média en Suisse romande[1]. Le fondateur de L'Hebdo, Jacques Pilet, ainsi que Florence Perret et Patrick Morier-Genoud, s'associent également à l'aventure[5].

Le , un site internet appelant au financement participatif a été lancé[2] et a permis de récolter 230 000 francs en cinq semaines[1] (dont 110 000 francs le premier jour[6]).

Le média est géré par un comité de bénévoles.

Du lancement du site à avril 2020, 2 568 articles ont été publiés et, en moyenne, 170 000 pages vues ont été enregistrées par mois[7]

Notes et référencesModifier

  1. a b c d e et f « « Bon pour la tête » va sortir mercredi, premier jour de l'été », Le Temps, (consulté le ).
  2. a et b « Création d'un nouveau média romand grâce au financement participatif », Radio télévision suisse, (consulté le ).
  3. « Le nouveau média « Bon pour la tête » récolte 100 000 francs en un jour », Radio télévision suisse, , (consulté le ).
  4. Cécile Rais, « « L'Hebdo, il était bon pour la tête », la dernière une du magazine », Radio télévision suisse, , consulté le ).
  5. ATS, « Un journal «Bon pour la tête» pourrait voir le jour », Tribune de Genève,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  6. ATS, « « Bon pour la tête » récolte 100 000 francs en un jour », Le Temps, (consulté le ).
  7. « Bon pour la tête est sur la bonne voie », Swissinfo,‎ (lire en ligne, consulté le ).

Lien externeModifier