Blanchiment anal

pratique d'éclaircissement de la peau au niveau de l'anus
Anus normal de femme avant blanchiment
Anus post blanchiment anal

Le blanchiment anal (Anal bleaching et/ou Anal whitening en anglais) est une pratique d'éclaircissement de la peau au niveau de l'anus. Cet éclaircissement des zones sur contrastées et pigmentées est également pratiqué sur les parties génitales et les mamelons des hommes et des femmes. Il est pratiqué pour des raisons d'esthétique, afin d'avoir une couleur de peau uniforme. Le traitement peut être opéré par un médecin, dans un salon de beauté par un professionnel ; mais de plus en plus des crèmes et autres produits dépigmentants sont vendus pour un usage personnel. Leurs effets à long terme n'ont pas été étudiés de manière systématique[1],[2].

HistoriqueModifier

Les actrices pornographiques ont été les premières à introduire[Quand ?] cette pratique.[réf. souhaitée]

Cette pratique s'est par la suite propagée en dehors de ce cercle restreint, des personnes des deux sexes la pratiquent[réf. nécessaire]. On la retrouve évoquée dans certaines émissions ou séries télévisées populaires comme Les Griffin ou Paradise Police, et dans des films de cinéma, comme Brüno par exemple[3].

MéthodesModifier

Il existe plusieurs méthodes de blanchiment, tel que l'application de crèmes, de gels et de sprays. Ces produits sont créés spécifiquement pour ces zones sensibles, il n'existe cependant aucune recherche avec comité de lecture prouvant leur innocuité à long terme[2]. Mal employés, ces produits comportent des risques d hyperpigmentation et d'inflammation', c'est pourquoi il est conseillé de les utiliser sous supervision médicale[2]. Ils doivent leur action dépigmentante à des principes actifs tels que l'acide azélaïque, l'acide lactique, l'acide pyruvique ou l' acide salicylique[2]. Ils comprennent généralement également des actifs hydratants afin de protéger la peau.

En Europe et au Canada ainsi que dans certains pays asiatiques, les crèmes à base d'hydroquinone sont interdites à la vente au vu de leur toxicité (elles sont notamment la cause d'atteinte au foie, de cancer et de problèmes thyroïdiens)[2],[1]. Elles restent cependant autorisées à la vente aux Etats-Unis et certaines contiennent jusqu'à 20 % d'hydroquinone[1]. Les crèmes à base de mercure sont également dangereuses car le mercure est cancérigène et provoque notamment des atteintes au foie et au reins[2].

En milieu médical, une forte dépigmentation est réalisée avec les lasers CO2[2].

Le but de l'ensemble de ces procédures esthétiques est de réduire ou d'annihiler la production de mélanine, qui est le pigment naturel de la peau, et dont la concentration est plus forte au niveau de l'anus.


Notes et référencesModifier

  1. a b et c (en) McBride, K. R. et Fortenberry, J. D., « Heterosexual Anal Sexuality and Anal Sex Behaviors: A Review », Journal of Sex Research,, vol. 47,‎ , p. 132
  2. a b c d e f et g (en) Michael P. Goodman, Female Genital Plastic and Cosmetic Surgery, John Wiley & Sons, , 240 p. (ISBN 978-1-118-84847-0, présentation en ligne)
  3. « Bruno on Anus: I'm Bleached and I'm Proud! », TMZ.com, (consulté le 16 mai 2012)