Blaise Charlut

ferronnier français du XVIIIe siècle

Blaise Charlut, né en janvier 1717[1] à Velars-sur-Ouche dans la région de Dijon - mort à La Réole[2] en juillet 1792[3], est un maître serrurier, ou ferronnier d'art, réolais et artisan de renom[4] dans toute la Guyenne[5].

Blaise Charlut
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 75 ans)
La RéoleVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Domicile
La Réole (depuis )Voir et modifier les données sur Wikidata
Activités

Son enfanceModifier

Rien ne prédisposait familialement à ce métier ce fils de Pierre Charlut (brassier) et de Pierrette Rochet . On ne sait rien de son enfance.

Sa formationModifier

La qualité de son travail laisse à penser qu’il a fréquenté un ou plusieurs ateliers de haut niveau (Paris, Nancy.. ?). Il est arrivé à La Réole en 1741 et de garçon serrurier en 1744, date de son mariage avec une fille de Béguey, il est devenu maître en 1748. En 1765 il est dit « habile ». Après la mort de sa femme en 1780, il se remarie rapidement avec une Réolaise de 30 ans.

Ses grandes œuvresModifier

L'œuvre la plus représentative de Blaise Charlut est sans doute son travail pour le prieuré de La Réole[6] (réalisé en 1748) : rampes des escaliers extérieur et intérieur, grilles[7],[8],[9],[10].

En 1751, la grille de clôture de la chapelle Saint-Clair de l’église Sainte-Eulalie de Bordeaux[11].


  Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

HommageModifier

L'école primaire publique Blaise Charlut, 28 Rue Camille Braylens à La Réole porte son nom[12].

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

  • Dupouy (P.) : Blaise Charlut, Revue des Amis du Musée de Bordeaux, no 15, , p. 9 à 11.
  • Dupouy (P.) : Blaise Charlut, ferronnier des Bénédictins, Les Cahiers du Réolais, no 19, 1954.
  • Dupouy (P.) : Blaise Charlut, ferronnier réolais et bordelais, La revue des Musées de Bordeaux, 1967.
  • Lacoue-Labarthe (M-F) : Blaise Charlut (1717-1792) maître serrurier de La Réole, dans la vallée du Dropt , (p. 93-107), L'Entre-Deux-Mers et son identité : La réole et le Réolais, 16e Colloque du CLEM, 3-5 novembre 2017 (ISBN 9791095592037)
  • Lacoue-Labarthe (M-F) : L'Art du Fer forgé en bordelais de Louis XIV à la Révolution, Société archéologique de Bordeaux, broché, réédition : 2003, 368 p. (ISBN 2-908175-07-X).[1]
  • Lacoue-Labarthe (M-F) : Le maître du fer – Blaise Charlut, serrurier artisan et artiste à La Réole, Bordeaux et alentour (1717-1792), Société archéologique de Bordeaux, 2019.[2]
  • Blue Guides Southwest France, Charlut, Blaise, p. 34, 42, 88, 89.

RéférencesModifier

Liens externesModifier