Björn Goop

Björn Goop, né le à Mölndal est un entraîneur et driver suédois, spécialiste des courses de trot attelé. Il est le fils de l'entraîneur Olle Goop.

Björn Goop
Björn Goop 2012-05-23 001.jpg
Biographie
Naissance
Nationalité
Activité
Entraîneur de chevauxVoir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Montures

CarrièreModifier

D'abord driver pour l'écurie de son père, Olle Goop, il s'installe ensuite à son compte et ne tarde pas à multiplier les succès, faisant de lui l'un des tout meilleurs drivers européens. Conny Lobell, une jument qu'il entraîne lui-même, lui apporte de nombreuses victoires dont une première Elitloppet en 2006. Régulièrement actif en France, Björn Goop est associé, à partir de 2014, au champion français Timoko, avec lequel il remporte notamment l'Elitloppet et le Prix de France, et succède à Franck Nivard au sulky du crack Bold Eagle en 2019. Il est également depuis ses débuts le partenaire attitré de Face Time Bourbon, qui lui offre en 2020 un deuxième Prix d'Amérique après celui remporté deux ans plus tôt par le champion suédois Readly Express.

Björn Goop a remporté sa première course en amateur en 1994 ; il a, en 2015, dépassé le cap des 6 000 victoires[1]. Il a remporté 12 "casques d'or" d'affilée, récompensant le meilleur driver de l'année en Suède, un record[2]. En 2015, il est le driver ayant remporté le plus de courses en Europe[2] et en octobre 2018, il devient le driver le plus capé de l'histoire des courses suédoises, avec 6 746 victoires, soit une de plus que son père[3]. Un an plus tard, il franchit le cap des 7 000 victoires.

PalmarèsModifier

Comme entraîneur et/ou driver (courses de groupe 1 uniquement)

  Suède


  Norvège


  Finlande


  France


  Italie


  Danemark


  Belgique


  Europe

GalerieModifier

RéférencesModifier

  1. « Björn Goop décroche sa 6000eme victoire ! - Equidia Live », (consulté le 25 septembre 2016)
  2. a et b « Björn Goop devient historique - Equidia Live », (consulté le 25 septembre 2016)
  3. « Björn Goop dépasse sa "légende" », Paris Turf,‎ (lire en ligne, consulté le 13 octobre 2018)