Bitter Flowers

film français sorti en 2018
Bitter Flowers
Titre original Fleurs Amères
Réalisation Olivier Meys
Acteurs principaux

Qi Xi
Wang Xi
Zeng Meihuizi

Pays d’origine Drapeau de la Belgique Belgique
Drapeau de la France France
Genre film dramatique
Durée 96 minutes
Sortie 2018

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Bitter Flowers est un film belgo-français réalisé par Olivier Meys. Il évoque le parcours d’une Chinoise contrainte de se prostituer à Paris.

SynopsisModifier

Bitter Flowers et le portrait de Lina, une femme chinoise, qui décide de quitter la Chine, laissant son mari et son fils, pour gagner la France espérant ainsi pouvoir subvenir aux besoins de sa famille. Une fois arrivée à Paris, elle constate qu'elle ne peut pas travailler comme nounou d’une famille de riches immigrés, elle comprend vite en découvrant la réalité, que le salaire rêvé de 2 000 euros est une illusion. Elle doit se résoudre à se prostituer pour gagner l'argent attendu en Chine par ses créanciers[1],[2].

Fiche techniqueModifier

  • Titre : Bitter Flowers
  • Réalisation :Olivier Meys
  • Scénario : : Marteen Loix, Olivier Meys
  • Musique : Éric Bribosia, Jens Bouttery
  • Image : Benoit Dervaux
  • Montage :Ewin Ryckaert
  • Son : Marc Thill
  • Producteur : Mille et unes films
  • Distributeur :
  • Pays d’origine :   Belgique,   France
  • Genre : Drame
  • Dates de sortie :

DistributionModifier

Le rôle principal de Lina est joué par l'actrice chinoise Qi Xi, découverte en 2012 dans Mystery de Lou Ye[3].

  • Qi Xi : Lina
  • Geng Le : Xiadong
  • Sam Mirhosseini : client de prostituée
  • Wang Xi : Yumei
  • Zeng Meihuizi : Dandan

Accueil critiqueModifier

Pour Cathy Immelen de la RTBF : « Olivier Meys fait très fort autant dans ses partis pris de mise en scène que dans le choix de son sujet : la mondialisation et ses ravages, l’immigration économique, le sens du devoir et du sacrifice au féminin, autant de grands thèmes de société essentiels qui sont évoqués mais racontés à hauteur d’homme… ou de femme… »[4]. Le journaliste Louis Danvers, de Focus Vif, considère qu'Olivier Meys présente « une réalité humaine et sociale méconnue »[5].

DistinctionsModifier

RécompensesModifier

NominationsModifier

RéférencesModifier

À voirModifier

Article connexeModifier