Bikfaya

commune libanaise

Bikfaya
(ar) بكفيا
Bikfaya
Mémorial de Pierre Gemayel
Administration
Pays Drapeau du Liban Liban
Gouvernorat Mont-Liban
District District du Metn
Démographie
Population 20 000 hab. (estimation)
Géographie
Coordonnées 33° 55′ 13″ nord, 35° 40′ 52″ est
Altitude 900 m
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Méditerranée
Voir sur la carte administrative de Méditerranée
City locator 14.svg
Bikfaya
Géolocalisation sur la carte : Liban
Voir sur la carte administrative du Liban
City locator 14.svg
Bikfaya
Géolocalisation sur la carte : Liban
Voir sur la carte topographique du Liban
City locator 14.svg
Bikfaya

Bikfaya est un village libanais. À une demi-heure en véhicule de la capitale Beyrouth, Bikfaya est un village satellisé par le dynamisme urbain de la ville. Il conserve cependant par bien des aspects le fameux mode de vie « qourawi » (villageois).

CultureModifier

La « Fête des Fleurs » ou le « Festival des Fleurs » sont des événements qui attirent des touristes à Bikfaya depuis 1934 quand Maurice Gemayel a commencé ce festival pour mettre en exposition ce village de la montagne libanaise. Tous les ans, une série de chars allégoriques, décorés par des milliers de fleurs multicolores et fruits, défilent par la rue principale bordée d'arbres de Bikfaya. Bandes de musique en direct, bazars, et l'élection de trois reines de beauté : la reine des fleurs, la reine des fruits et la reine des sports, sont tenus dans les places publiques et les jardins[1]. Interrompue pendant des années, elle reprend en 1972 sous l'initiative de Pierre GEMAYEL et Michel TOUMA, sur le thème des signes du Zodiaque. 1973 sera sur le thème "le retour des Dieux" et 1974 "Le petit Prince". Une nouvelle interruption de 39 ans s'impose avant une reprise en 2013.

DémographieModifier

Bikfaya est un village de 20 000 habitants au cœur du Mont-Liban, la population est chrétienne, à majorité maronite.

Éducation et formationModifier

À Bikfaya est implantée l'unique université à but non lucratif (d’intérêt public) libanaise fournissant des diplômes français :

  • Le centre d'enseignement de l'ISAE Cnam Liban, le Cnam Bikfaya.

ÉtymologieModifier

Il est généralement admis que le nom de Bikfaya provient du syriaque ou de l'araméen, des deux mots « Beit » et « Kefaya » qui veulent dire Maison de Pierre[2].

GéographieModifier

Bikfaya est ancré dans la montagne avec une vue qui surplombe la mer Méditerranée à une altitude qui varie entre 900 et 1 000 mètres au-dessus du niveau de la mer. Le village est situé à environ 25 km de Beyrouth[3], et à une distance relativement courte de la station balnéaire du domaine de ski Mzaar Kfardebian. Beckfaya est une station balnéaire estivale privilégiée vu le climat tempéré en été, et caractérisée par des périodes de brouillard en après-midi[4].

Le Grand Bekfaya comprend les villages suivants : Bikfaya بكفيا - Mhaydseh المحيدثة - Saqeit Al Misk ساقية المسك - Bhorsaf بحرصاف - Aïn El Kharroubé عين الخرّوبة

HistoireModifier

Beaucoup d'historiens estiment que le village de Bikfaya était considéré comme le cœur de la Phénicie[réf. nécessaire]. C'était aussi la capitale du cancimat chrétien du Liban (1840-1860)[réf. nécessaire].

Bikfaya est le village où la Sainte Vierge Marie est apparue à Sainte Rafqa (1832-1914)[5].

Bikfaya est le berceau de la famille Gemayel.

MonumentsModifier

 
Le mémorial du Génocide arménien construit en 1965
  • Monument commémoratif du génocide arménien : Bikfaya comporte un monument de sculpture qui honore les victimes du génocide arménien de 1915.
  • Place du mémorial Pierre Gemayel : Le mémorial commémore Pierre Gemayel, fondateur du parti des Kataëb.

Églises et monuments religieuxModifier

 
L'Église Sainte-Marie mère de Dieu dans le monastère arménien
  • Église Mar Abda[6] construite en 1587.

TourismeModifier

Beaucoup de restaurants offrent une grande diversité particulièrement dans la cuisine libanaise. Bikfaya offre à ses touristes un grand nombre d'activités, d'hôtels et de centres d'amusements.

Notes et référencesModifier

  1. Bickfaya.com Bickfaya
  2. « Bikfaya », sur Les Plus Beaux Villages du Liban (consulté le 29 décembre 2020).
  3. « Bikfaya », sur libandata.org (consulté le 29 décembre 2020).
  4. www.ikamalebanon.com
  5. « Rafqa Pietra Choboq Ar-Rayès (1832 - 1914) », sur vatican.va (consulté le 29 décembre 2020).
  6. (en) « Mar Abda Bikfaya MAronite Church from Lebanon » (consulté le 29 décembre 2020).
  7. a et b « Bikfaya », sur Lebanon.com (consulté le 29 décembre 2020).
  8. Séminaire arménien à Bikfaya, site officiel