Ouvrir le menu principal

Bibi Titi Mohammed

femme politique tanzanienne
Bibi Titi Mohammed
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activité
Autres informations
Parti politique
Condamnée pour

Bibi Titi Mohammed (1926-2000) est une femme politique tanzanienne.

BiographieModifier

Bibi Titi Mohammed naît en 1926[1] à Dar es Salaam en Tanzanie dans une famille musulmane. Amie proche du futur premier président de la Tanzanie Julius Nyerere[1] alors encore seulement enseignant, elle est, avec celui-ci, l'une des fondatrices de l'Union nationale africaine du Tanganyika (Tanganyika African National Union) et joue un rôle important dans la lutte pour l'indépendance.

En , Mohammed et l'ex-ministre Michael Kamaliza sont arrêtés avec quatre officiers de l'armée. Ils sont accusés d'avoir fomenté un coup d'état[2]. Mohammed est condamnée à la prison à vie, mais en , elle est graciée par le président. Abandonnée de tous, dont son mari, Bibi Titi Mohammed vit alors isolée. En 1991, lors des célébrations du trentième anniversaire de l'indépendance, elle est reconnue, par le parti au pouvoir, comme une héroïne de la lutte pour la liberté.

Le , elle meurt au Net Care Hospital à Johannesburg[3].

RéférencesModifier

  1. a et b [1]
  2. [2]
  3. [3]