Betty Constable

joueuse de squash américaine

Betty Constable
Image illustrative de l’article Betty Constable
Pays Drapeau des États-Unis États-Unis
Naissance
Natick, États-Unis
Décès (à 83 ans)
Skillman, États-Unis
Prise de raquette Gauchère
Palmarès
Championnat national V(5)
Dernière mise à jour : août 2018

Elizabeth Howe "Betty" Constable, née le à Natick et morte le à Skillman, est une joueuse de squash représentant les États-Unis[1]. Elle est championne des États-Unis à 5 reprises entre 1950 et 1959. En 2000, elle fait partie des premières intronisations à l'U.S. Squash Hall of Fame[2],[3]. Après l'arrêt de sa carrière de joueuse, elle devient l’entraîneur réputé de l'équipe féminine de l'université de Princeton.

BiographieModifier

Betty Constable est la fille du général William F. Howe et de Margaret Howe qui fut triple championne des États-Unis de squash entre 1929 et 1934. Sa sœur jumelle Peggy White, née 20 minutes après, est également joueuse de squash[4] et championne des États-Unis de squash en 1952 et 1953, perdant également trois finales. La Howe Cup, un prix prestigieux en squash féminin américain, porte le nom de la famille[5].

Elle est diplômée de l'école Brimmer and May School de Chestnut Hill. Elle travaille comme infirmière auxiliaire à la Croix-Rouge américaine pendant la Seconde Guerre mondiale plutôt que d'aller à l'université. Elle commence à jouer au squash juste après et devient la joueuse dominante des années 1950 grâce à un puissant coup droit de gauchère et un style de jeu très agressif.

Après que l'université de Princeton a admis les femmes comme étudiantes, elle inclut le squash comme l'un des six sports interuniversitaires pour les femmes dans l'année académique 1971-1972, et nomme Betty Constable comme coach. Ses équipes ont un record de 117-15 dans l'ensemble, et 73-11 dans la Ivy League. Dix de ses équipes étaient invaincues[6].

PalmarèsModifier

TitresModifier

FinalesModifier

Notes et référencesModifier

  1. Douglas Martin, « Betty Constable, 83, Early Squash Star and Coaching Pioneer, Dies », sur The New York Times (consulté le 15 août 2018)
  2. « Betty Howe Constable—In Memoriam », sur Squash Magazine (consulté le 15 août 2018)
  3. « US SQUASH - Hall of Fame », sur US Squash (consulté le 15 août 2018)
  4. « Betty Constable, squash star and coach in 1950s; at 83 », sur The Boston Globe (consulté le 15 août 2018)
  5. « (A) Howe Cup » (consulté le 19 août 2018)
  6. « Princeton Squash Legend Betty Constable Passes Away », sur Princeton University (consulté le 18 août 2018)

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier