Tut Bartzen

joueur de tennis américain
(Redirigé depuis Bernard Bartzen)

Tut Bartzen
Carrière professionnelle
1951 – 1962
Nationalité Drapeau des États-Unis États-Unis
Naissance
Austin
Décès (à 91 ans)
Fort Worth
Prise de raquette Gaucher
Palmarès
Meilleurs résultats en Grand Chelem
Aust. R-G. Wim. US.
Simple - 1/8 1/32 1/2

Bernard J. Bartzen, dit Tut Bartzen, né le à Austin et mort le [1] est un joueur puis entraîneur de tennis américain.

CarrièreModifier

Tut Bartzen a fait sa scolarité à la San Angelo High School puis au Collège de William et Mary en Virginie au sein de laquelle il établit un record de 50 victoires pour aucune défaite sur le circuit universitaire, remportant notamment le championnat NCAA en double.

En 1953, il se rend en Europe pour la première fois et atteint les huitièmes de finale à Roland-Garros. Il remporte également les tournois de Menton, Beaulieu et Cannes, dispute des finales à Naples, Palerme et Paris[2], et une demi-finale à Monte-Carlo.

Quart de finaliste au championnat des États-Unis en 1955, il y réalise sa principale performance en 1959 lorsqu'il s'achemine jusqu'en demi-finales après avoir battu Vic Seixas en huitième (6-3, 6-1, 2-6, 8-10, 6-0) et Barry MacKay en quart (6-3, 6-4, 6-4). Il est battu par le futur vainqueur Neale Fraser (6-3, 6-2, 6-2).

Classé dans le top 10 américain pendant neuf années consécutives, il a remporté une quarantaine de tournois durant sa carrière. Il a détenu quatre titre à l'US Clay Court (1954, 1958, 1959, 1961) et a été champion du Canada en 1954.

Il a été sélectionné à neuf reprises en équipe des États-Unis de Coupe Davis entre 1952 et 1961. Il a la particularité d'avoir été le joueur le plus efficace dans la compétition, remportant l'ensemble des 16 matchs qu'il a disputé (15 en simple et un en double), ne concédant aucune défaite[3]. Il est à noter toutefois que Bartzen n'a disputé uniquement des rencontres comptant pour la zone américaine contre des nations de second rang.

Il cesse la compétition en 1962 pour devenir professionnel au Colonial Country Club de Fort Worth pendant 12 ans où il organise un tournoi connu sous le nom de Colonial National Invitation. En 1974, il devient entraîneur à la Texas Christian University ainsi que directeur du Mary Potishman Lard Tennis Center, désormais connu sous le nom de Bayard H. Friedman Tennis Center and Bartzen Varsity Courts. Il prend sa retraite en 1998.

Tut Bartzen est introduit au Texas Hall of Fame en 1982[4].

Palmarès (partiel)Modifier

Titres en simple messieursModifier

No Date Nom et lieu du tournoi Catégorie Surface Finaliste Score
1 1954   Tournoi de tennis du Canada NC   Kōsei Kamo 6-4, 6-0, 6-3
2 1955   Tournoi de tennis de CincinnatiCincinnati NC   Tony Trabert 7-9, 11-9, 6-4
3 1957   Tournoi de tennis de Cincinnati, Cincinnati NC   Grant Golden 6-4, 7-5, 6-4
4 1958   Tournoi de tennis de Cincinnati, Cincinnati NC   Sammy Giammalva 7-5, 6-3, 6-2
5 13-04-1959   Tournoi de tennis de River OaksHouston NC   Dick Savitt 2-6, 7-5, 4-6, 0-2, ab.

Finale en simple messieursModifier

No Date Nom et lieu du tournoi Catégorie Surface Vainqueur Score
1 1956   Tournoi de tennis de CincinnatiCincinnati NC   Edward Moylan 6-0, 6-3, 6-3

Parcours dans les tournois du Grand ChelemModifier

  • US Open : huitième de finaliste en 1952, quart de finaliste en 1955, demi-finaliste en 1959
  • Roland-Garros : huitième de finaliste en 1953
  • Wimbledon : 2e tour en 1953

RéférencesModifier

  1. (en) Mac Engel, « TCU, tennis giant ‘Tut’ Bartzen dead at 91 », sur Fort Worth Star-Telegram, (consulté le 25 octobre 2020)
  2. O.M., « L' "inédit" Bartzen a battu l' "espoir" Haillet », Le Monde,‎ (lire en ligne)
  3. Player Records, sur daviscup.com
  4. Bernard “Tut” Bartzen Bernard, sur texastennismuseum.org

Liens externesModifier