Beni Ourtilane

commune de Sétif, Algérie
(Redirigé depuis Beni Ouartilene)

Beni Ourtilane
Beni Ourtilane
Beni Ourtilane centre sous la neige
Noms
Nom arabe بنى ورثيلان
Nom amazigh ⴰⵝ ⵡⴰⵔⵜⵉⵔⴰⵏ
Administration
Pays Drapeau de l'Algérie Algérie
Région Petite Kabylie
Wilaya Sétif
Daïra Beni Ourtilane[1]
Chef-lieu Beni Ourtilane
Code postal 19011
Code ONS 1922
Code cadastral 19700
Démographie
Gentilé Ouartilani(e)
Population 14 528 hab. (2008[2])
Densité 199 hab./km2
Géographie
Coordonnées 36° 26′ 00″ nord, 4° 54′ 00″ est
Altitude 1 000 m
Superficie 73 km2
Localisation
Localisation de Beni Ourtilane
Localisation de la commune dans la wilaya de Sétif.
Géolocalisation sur la carte : Algérie
Voir sur la carte topographique d'Algérie
Beni Ourtilane
Géolocalisation sur la carte : Algérie
Voir sur la carte administrative d'Algérie
Beni Ourtilane
Géolocalisation sur la carte : Algérie (nord)
Voir sur la carte topographique d'Algérie (nord)
Beni Ourtilane

Beni Ourtilane (en kabyle: At Wertiran; en arabe: بنى ورثيلان), est une commune d'Algérie, située au nord-ouest de la wilaya de Sétif en Petite Kabylie. Elle est aussi chef lieu de Daïra (sous préfecture).

At Ourtilane est une zone frontalière de trois wilayas : Béjaïa, Sétif et Bordj Bou Arreridj. Beni Ourtilane se prononce en kabyle: At Wertilan.

Géographie modifier

Situation modifier

Territoire et Administration modifier

Formant aujourd'hui la daïra de Béni Ourtilane, elle faisait partie, avant l’indépendance de l’Algérie, de la commune mixte de Guergour, département de Sétif. En 1962, cette région devint une des communes de la daïra de Bougaa (Anciennement Lafayette) jusqu'en 1974, date à laquelle elle est intégrée à la daïra d'Akbou, willaya de Béjaïa. Lors du découpage administratif de 1985, la commune de Béni Ourtilane est instituée daïra et rattachée à la wilaya de Sétif. Historiquement et géographiquement parlant, Béni Ourtilane fait partie de la région de Béjaïa.

Beni Ourtilane est le chef-lieu de la daïra de Beni Ourtilane composée de quatre communes : Beni Ourtilane (It Wertilan), Beni Chebana (Icbana), Ain legradj (Algrej), Beni Mouhli (Itmuhli).

Le territoire de la commune de Beni Ourtilane s'étale sur une superficie de 73 km2. La commune compte en outre les villages suivants : Ighil-Oufella, Ldjemaa, Tighilt n Taqewin, Ighil krim, Anou, Fintikelt, Amegroud, Lghers, Tizi Ouatou (Tizi wuzal), Kaa Ouzrou, Ighil Nait, Malek, M'zien, Talmats, Oulmouten, Ait Moussa, Lekhouabi, Igheldane, Aourir i Cheniouin, Arassa (Ageni Ketrane), Tighilt Ali Oussiamer, Djeberni, Ighil Ouaghbal, Amdoune, Tagrainout, Tirzit, Tiaouinine, Abad Cherif, Aguemoune nait Aissa, Tazrout, Tigounatine, Frehat, Aourir Iloulen, Boughroum.

Patrimoine religieux modifier

Beni Ourtilane est connue pour ses nombreuses zaouïas (écoles coraniques).

Personnalités liées à la ville modifier

  • Hocine Al Wartilani: théologien soufi du XVIIIe siècle et voyageur auteur de la Rihla[3]
  • Abdelhamid Benzine : résistant, militant politique et ancien rédacteur en chef d'Alger Républicain. Il est aussi l'auteur de plusieurs livres dont "Le camps", "Lambèse", "Journal de marche" et "La montagne et la plaine".


Références modifier

  1. « Décret executif n° 91-306 du 24 août 1991 fixant la liste des communes animées par chaque chef de daïra. 19 - Wilaya de Sétif », Journal officiel de la République Algérienne, (consulté le ), p. 1304
  2. « Wilaya de Sétif : répartition de la population résidente des ménages ordinaires et collectifs, selon la commune de résidence et la dispersion ». Données du recensement général de la population et de l'habitat de 2008 sur le site de l'ONS.
  3. La Rédaction, « El Hocine El Wartilani ou la quête du spirituel », sur La Dépêche de Kabylie, (consulté le )

Sur les autres projets Wikimedia :