Ouvrir le menu principal
La Befana sous trois formes, munie de son balai.

La Befana est une figure typique du folklore italien. Son nom vient de la déformation d’Épiphanie, en italien Befana - Epifania.

Sommaire

PrésentationModifier

La Befana appartient aux figures folkloriques, pourvue de dons, liés à la fête de la Nativité. La légende dit que la Befana passe dans chaque maison où vivent des enfants la nuit précédant l'Épiphanie (le 6 janvier). Ces derniers accrochent une chaussette pas loin de la cheminée ou de la fenêtre. Pour ceux ayant été bons et gentils au long de l'année, la Befana dépose dans leur chaussette des caramels ou des chocolats, en revanche, pour ceux qui n'ont pas été gentils elle remplit les chaussettes de charbon (en réalité, il s'agit aujourd'hui de sucre noir comestible ou de la réglisse qui ressemble au charbon)[1].

La Befana est souvent décrite comme une vieille femme volant sur son balai. Mais, à la différence d'une sorcière, elle est souvent souriante et porte une bourse et un sac plein de bonbons, de cadeaux, mais aussi de charbon[2].

OrigineModifier

 
Costumes de Befana

La fête de la Befana dériverait de vieux éléments folkloriques pré-christianiques, reçus et adaptés de la tradition chrétienne. Une hypothèse suggérée est celle qui relie la Befana avec une fête romaine, qui se déroulait au début de l'année en l'honneur de Janus et de Strena et durant laquelle on s'échangeait des cadeaux[3].

La tradition fut récupérée par la religion catholique. Selon une version de l'histoire que l'on raconte aujourd'hui aux enfants, les mages, sur la route de Bethléem pour offrir des cadeaux à l'enfant Jésus, demandèrent leur chemin à une vieille femme. Ils lui proposèrent de les accompagner, mais elle refusa de les suivre. Par la suite, prise de remords, elle prépara un panier rempli de petits gâteaux, fruits secs... et se mit à leur recherche. Mais elle ne retrouva jamais la caravane des rois mages. Elle offrit donc ses présents aux enfants qu'elle rencontrait. Depuis lors, chaque nuit du 5 au 6 janvier, elle apporte des cadeaux aux enfants sages, et du charbon à ceux qui ne le sont pas[4].

TraditionModifier

Dans certaines maisons, on lui laisse une mandarine ou une soupe de haricots (dans le genre de cette recette de minestrone di verdure) : les enfants espèrent bien sûr trouver des bonbons dans leur chaussette, et pas du charbon ! Tous les magasins et les marchés proposent des chaussettes décorées de Befana et de balais, des poupées Befana dont les yeux s'éclairent, ou d'autres plus traditionnelles aux haillons colorés.

Les représentations de la Befana tendent à se confondre avec la sorcière, au chapeau pointu comme on peut la voir à Halloween, mais on trouve des figurines de la Befana Romana, avec un fichu sur la tête et un vêtement plus proche de la tradition. Pour garnir la chaussette des enfants, les parents peuvent acheter des bonbons mais aussi le carbone, le charbon, le plus souvent une préparation à base de sucre, colorée en noir, dure à se casser une dent ! Pour beaucoup d'Italiens, même si Noël a pris plus d'importance que la fête de la Befana, celle-ci reste une tradition très ancrée qui marque la fin des vacances, des festivités de fin d'année. La Befana arrivait tous les soirs dans les maisons des petits Italiens et leur donnait des cadeaux.

En Italie, pour l'Épiphanie, des biscuits surnommés « Befanini » sont confectionnés en l'honneur de Befana avec un zeste de citron, et, optionnellement, des brisures de chocolat ou des raisins secs.

HistoireModifier

En 1928, le régime fasciste a institué des célébrations autour de la « Befana fasciste », en encourageant la distribution de cadeaux aux enfants pauvres.

ChansonModifier

Il y a eu, au fil des années, différentes versions en italien d'une comptine sur la Befana [5].

Première version

La Befana vien di notte
con le scarpe tutte rotte
con le toppe alla sottana
viva viva la Befana!

Deuxième version

La Befana vien di notte
con le scarpe tutte rotte
col vestito alla romana
viva viva la Befana!

Troisième version

La Befana vien di notte
con le scarpe tutte rotte
col cappello alla romana
viva viva la Befana!

Quatrième version

La Befana vien di notte
con le scarpe tutte rotte
porta un sacco pien di doni
da regalare ai bimbi buoni.

Cinquième version

La Befana vien di notte
con le scarpe tutte rotte
con la scopa di saggina
viva viva la nonnina!

Sixième version

La Befana vien di notte
con le scarpe tutte rotte
se ne compra un altro paio
con la penna e il calamaio.

Septième version

La Befana vien di notte
con le scarpe tutte rotte
viene e bussa alla tua porta
sai tu dirmi che ti porta?

Huitième version

La Befana vien di notte
con le scarpe tutte rotte
viene bussa e scappa via
la Befana è mamma mia.

Neuvième version

La Befana vien di notte
con le scarpe tutte rotte
il suo sacco è pien di toppe
e le ossa ha tutte rotte.

Dixième version

La Befana vien di notte
con le scarpe tutte rotte
il vestito trulla là
la Befana eccomi qua!

Onzième version

La Befana vien di notte
con le scarpe tutte rotte
con la gerla sulle spalle
e le calze rosse e gialle.

Douzième version

La Befana vien di notte
con le scarpe tutte rotte
s'è scucita la sottana
viva viva la Befana!

Treizième version

La Befana vien di notte
con le scarpe tutte rotte
il cappello alla tramontana
viva viva la Befana!

Quatorzième version

Befana Befana
che stai nella tana
vestita di rosa
portaci qualche cosa!

Quinzième version

Befana Befana
con le scarpe tutte rotte
col vestito da Furlana
viva viva la Befana![6]

LittératureModifier

Giovanni Pascoli (1855-1912) est l'auteur d'un poème en italien de 13 strophes intitulé La Befana.

En voici le début :

Viene viene la Befana,
vien dai monti a notte fonda.
Come è stanca! la circonda
neve, gelo e tramontana.
(Elle vient, elle vient, la Befana,
elle vient des montagnes quand la nuit tombe.
Comme elle est fatiguée ! L'environnent
la neige, le gel et le vent du Nord)

Ce poème peut être vu comme une allégorie de la condition humaine.

Séries d'animationsModifier

Dans l'épisode 4 de la saison 2 de Miraculous : Les aventures de Ladybug et Chat Noir, la Befana est le nom d'une super-vilaine.

Notes et référencesModifier

  1. (it) « befana in Vocabolario - Treccani », sur treccani.it (consulté le 23 janvier 2019).
  2. (it) « befana in Vocabolario - Treccani », sur .treccani.it (consulté le 29 décembre 2017).
  3. (it) « La festa della Befana in Italia, origine, storia ed eventi », sur Viaggi e Vacanze in Italia, ilcomuneinforma, (consulté le 23 janvier 2019).
  4. (it) « Da dove arriva la Befana. Materiali didattici di Scuola d'Italiano Roma a cura di Roberto Tartaglione », sur scudit.net (consulté le 23 janvier 2019).
  5. (en) « La Befana - an Italian christmas tradition », sur .italian-link.com (consulté le 23 janvier 2019).
  6. (it) « La Befana », sur filastrocche.it (consulté le 23 janvier 2019).

Articles connexesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :