Le been cin (littéralement en wolof : une marmite) est un mode de préparation de mets de la cuisine sénégalaise.

DescriptionModifier

Il s'agit d'un plat à base de riz, où les différents ingrédients sont ajoutés successivement, s'apparentant à un risotto. Cette méthode de cuisson distingue le been cin du ñaari cin, où la cuisson des ingrédients en sauce se fait séparément de la cuisson du riz.

Le thiéboudiène, plat national sénégalais, est un type particulier de been cin, cuisiné autour d'un poisson frais. Les autres been cin principaux sont les cebbu yàpp, à la viande rouge, et les ceebu keccax, au poisson séché[1], ou encore les daxin et mbaxal[2].

Notes et référencesModifier

  1. Albala 2011, p. 154.
  2. Dop 2003, p. 73.

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

  : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

  • (en) Ken Albala, Food Cultures of the World Encyclopedia, vol. 2, ABC-Clio, , 1400 p. (lire en ligne).  
  • Marie-Claude Dop, Outils d'enquête alimentaire par entretien : Élaboration au Sénégal, IRD Éditions, , 216 p. (lire en ligne).  

Articles connexesModifier