Becky Sharp

film sorti en 1935
Becky Sharp
Description de cette image, également commentée ci-après
Poster promotionnel
Réalisation Rouben Mamoulian
Scénario Langdon Mitchell
Francis Edward Faragoh
Acteurs principaux
Pays de production Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Drame
Durée 84 minutes
Sortie 1935

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Becky Sharp est un film américain réalisé par Rouben Mamoulian et Lowell Sherman, sorti en 1935. C'est le premier long-métrage en prise de vues réelles tourné en Technicolor trichrome.

Photo de tournage, de g. à d. : Rouben Mamoulian, Miriam Hopkins, Michael Balcon (en visite) et Kenneth Macgowan
Autre photo de tournage, de g. à d. : William Faversham, Rouben Mamoulian et Frances Dee

Synopsis modifier

Dans l'Angleterre du XIXe siècle, Becky, une jeune orpheline aux origines modestes, rêve de grandeur. Femme érudite, refusant le statut que lui confère sa naissance, elle utilisera tous ses talents pour être acceptée au sein de la haute société britannique...

Fiche technique modifier

Distribution modifier

Comédiens de la version française originale : Paul Lalloz, Paul Asselin, Nicole Ray.

Critiques et commentaires modifier

« Becky Sharp est la première réalisation complète d'images en couleurs. Ce sera un plaisir que de se rendre compte de la sûreté des procédés nouveaux en ce genre de production dont le premier exemplaire fut La Cucaracha. Outre le fait d'être en couleurs vivantes, ce film est de grande valeur. Il est une adaptation du roman Vanity Fair de William Makepeace Thackeray. L'une des scènes en couleurs les plus réussies est celle du grand bal militaire où Becky prend une part considérable. Le film nous montre ce que peut faire une femme avec sa beauté pour arriver à monter dans l'échelle sociale. Première à Montréal, au cinéma Palace, le . Le film restera à l'affiche une semaine[1]. »

Autour du film modifier

  • Premier long métrage tourné en Technicolor.
  • Lowell Sherman commença le film mais mourut en décembre 1934, il fut remplacé par Rouben Mamoulian.
  • À noter dans un petit rôle (non crédité) Pat Nixon, future première dame des États-Unis.

Distinctions modifier

Notes et références modifier

  1. Critique du journal La Patrie de Montréal, le 25 juillet 1935

Annexes modifier

Articles connexes modifier

Liens externes modifier