Bebel Gilberto

actrice et chanteuse brésilienne
Bebel Gilberto
Description de cette image, également commentée ci-après
Bebel Gilberto en concert en 2012
Informations générales
Nom de naissance Isabel Gilberto de Oliveira
Naissance (55 ans)
New York, Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre musical Bossa nova, jazz, electro
Années actives depuis 1980
Labels Crammed Discs
Site officiel www.bebelgilberto.com

Bebel Gilberto (née le 12 mai 1966 à New York) est une chanteuse populaire brésilienne souvent associée à la bossa nova. Elle est la fille du chanteur João Gilberto et de la chanteuse Miúcha, elle-même sœur de Chico Buarque.

BiographieModifier

Son environnement familial fait que Bebel Gilberto commence à chanter très jeune. Dès l'âge de sept ans, elle enregistre en studio, sur un disque de Miùcha Cantora et Antonio Carlos Jobim, sa première chanson, Calice, sur la dictature brésilienne[1].

DiscographieModifier

AlbumsModifier

  • Bebel Gilberto (mini-LP) (1986)
  • De Tarde, Vendo O Mar (con Luizão Maia y Banzai) (1991)
  • Tanto Tempo (2000/2002)
  • Bebel Gilberto (en) (2004)
  • Momento (2007)
  • All in One (2009)
  • In Rio, live (2013)
  • Tudo (2014)

CollectionModifier

  • Tanto Tempo Remixes (2001)
  • Tanto Tempo (Special Remix Edition (2003)
  • Bebel Gilberto Remixed (2005)

LP'sModifier

  • Bring Back The Love - Remixes EP 1 (2007) [digital-only]
  • Bring Back The Love - Remixes EP 2 (2007) [digital-only]

CollaborationsModifier

FilmographieModifier

Dans la culture populaireModifier

Plusieurs de ses chansons sont apparues dans la série Nip/Tuck[réf. souhaitée]. Ces chansons apparaissent aussi dans le film Closer, entre adultes consentants de Mike Nichols, sorti en 2004 avec Tanto Tempo, Mais Feliz et la reprise Samba de Benção. Cette reprise de Samba de Benção apparaît tout le long de la dernière partie du film Mange, Prie, Aime, sorti en 2010, lorsque le personnage principal, Liz, Julia Roberts finit son voyage initiatique à Bali.

RéférencesModifier

  1. François-Xavier Gomez, Bebel Gilberto, la bossa en héritage, Libération, 9 octobre 2000.

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externesModifier