Raphana ne doit pas être confondue avec Rafanée (ou Raphanée) en Syrie

Carte de la Décapole permettant de situer Raphana sur la carte

Bayt Ras[1] ou Beït Ras, se serait d’abord appelée Rhaphana ou Raphana et aurait pris le nom de Capitolias à sa reconstruction par les Romains.

Identification du siteModifier

Certaines identifications des villes de la Décapole restent incertaines comme Dion et Rhaphana :

La villeModifier

Bayt Ras fait partie de la province d’Irbid en Jordanie, elle avait une population de 18 000 habitants en 2004. Elle n'est qu'à quelques kilomètres au nord de la capitale régionale Irbid.

Le siteModifier

Le site de Bayt Ras n’a été découvert dans toute son ampleur qu’en 2002 alors qu’on faisait des travaux de construction d’une route[5].

On a mis en évidence un théâtre et des hypogées peints.

Notes et référencesModifier

  1. arabe : bayt rās, بيت راس, maison du chef ; la maison du sommet peut-être à rapprocher de Capitolias, (latin caput, tête ; chef)
  2. Par exemple : en:Raphana; Abila
  3. Par exemple : www.cliolamuse.com, La décapole
  4. Par exemple : Bayt Ras et Bayt Ras
  5. (en) Ancient Roman city discovered in Beit Ras, January 13, 2002

Article connexeModifier