Ouvrir le menu principal

Wikipédia β

Bayoud du palmier dattier

Le bayoud du palmier dattier est une maladie fongique, dont l'agent pathogène est un champignon ascomycère, Fusarium oxysporum f.sp. albedinis, qui affecte les palmiers dattiers en Afrique du Nord .

Bayoud du palmier dattier
Image illustrative de l'article Bayoud du palmier dattier
Palmiers dattiers touchés par le bayoud à Béni Abbès (Algérie).

Type Maladie fongique
Noms communs Bayoud du palmier dattier,
fusariose vasculaire du palmier dattier
Agents Fusarium oxysporum f.sp. albedinis
Hôtes Palmier dattier
Code OEPP FUSAAL
Répartition Algérie, Maroc
Traitement Utilisation de cultivars résistants

Le terme « bayoud » est dérivé de l'arabe, abyed (« blanc »), en référence à la décoloration blanchâtre des palmes touchées par la maladie.

Le bayoud est une trachéomycose, ou fusariose vasculaire. L'infection se produit par les racines, l'agent pathogène étant un champignon tellurique, et se propage par les vaisseaux du xylème jusqu'au bourgeon terminal. Elle entraîne un blocage de la circulation de la sève et par suite le dépérissement du palmier[1]. Cette maladie présente de grande similitudes avec la fusariose vasculaire du palmier à huile due à Fusarium oxysporum f.sp. elaeidis[2].

La maladie a été signalée pour la première fois en 1870 dans la vallée du Drâa au Maroc[1].

Notes et référencesModifier

  1. a et b (fr) Diana Fernandez, Maurice Lourd, Mohamed Ouinten, Abdelaziz Tantaoui et Jean-Paul Geige, « Le Bayoud du palmier dattier, une maladie qui menace la phœniciculture », Phytoma - La Défense des végétaux, no 469,‎ , p. 36-39 (lire en ligne).
  2. Dominique Mariau, Les maladies des cultures pérennes tropicales, Éditions Quae, coll. « Repères / CIRAD », , 287 p. (ISBN 9782876143401), p. 28.

Voir aussiModifier

Liens externesModifier

  • (fr) Diana Fernandez, Maurice lourd, Mohamed Ouinten, Abdelaziz Tantaoui et Jean-Paul Geige, « Le Bayoud du palmier dattier, une maladie qui menace la phœniciculture », Phytoma - La Défense des végétaux, no 469,‎ , p. 36-39 (lire en ligne).
  • (fr) Abdelkader Hakkou, Khadija Chakroune, Faiza Souna et Mohammed Bouakka, « La fusariose vasculaire du palmier dattier (Bayoud) : Méthodes de lutte », Oujda, Université Mohammed Premier (consulté le 2 septembre 2014).
  • (en) Tantaoui, « Characterization of a Single Clonal Lineage of Fusarium oxysporum f. sp. albedinis Causing Bayoud Disease of Date Palm in Morocco », Phytopathology, vol. 86, no 7,‎ , p. 787–92 (DOI 10.1094/Phyto-86-787, lire en ligne).
  • (en) I. El Hadrami, T. Ramos, M. El Bellaj, A. El Idrissi-Tourane et J. J. Macheix, « A Sinapic Derivative as an Induced Defence Compound of Date Palm Against Fusarium oxysporum f.sp. albedinis, the Agent Causing Bayoud Disease », Journal of Phytopathology, vol. 145, no 8–9,‎ , p. 329–33 (DOI 10.1111/j.1439-0434.1997.tb00409.x).