Bataille de Poljana

La bataille de Poljana a lieu du 14 au et constitue le dernier combat de la Seconde Guerre mondiale en Europe, huit jours après la capitulation nazie. Poljana, près du village de Prevalje en Yougoslavie (aujourd'hui en Slovénie) à la limite de la frontière autrichienne, est le théâtre d'une série d'engagements entre les partisans yougoslaves et les forces de l'Axe.

Ordre de batailleModifier

Les forces de l'Axe (plus de 30 000 hommes), en pleine retraite, se composaient d'unités de la Wehrmacht, de Croates, de l'Armée populaire monténégrine (anciens Tchetniks et survivants de la bataille de Lijevče[1]) et de forces de la Garde nationale slovène ainsi que d'autres collaborationnistes et même des civils qui tentaient de s'échapper en Autriche sous contrôle britannique.

Côté yougoslave, des éléments de la 11e Brigade d'assaut dalmate furent engagés pour tenter de les intercepter.

Déroulement de la batailleModifier

La bataille débute le . Après une journée d'intenses combats et l'arrivée de 20 chars britanniques dans la région, des négociations prennent place entre les deux camps dans l'après-midi du , qui se soldent par la capitulation des dernières forces de l'Axe. L'Axe perdit 350 tués et 250 blessés tandis que les partisans yougoslaves perdirent environ 100 tués et blessés lors de la bataille.

AnnexesModifier

Notes et référencesModifier

  1. Thomas, Axis Forces in Yugoslavia 1941-45, p. 23

BibliographieModifier

  • (en) Thomas, N., Mikulan, K. et Pavelic, D, Axis Forces in Yugoslavia 1941-45, Osprey, London, 1995. (ISBN 1-85532-473-3)

Liens externesModifier