Bataille de Ménfő

Bataille de Ménfő
Description de cette image, également commentée ci-après
La bataille de Ménfő, telle que dépeinte sur une enluminure du Chronicon Pictum.
Informations générales
Date 6 juillet 1044
Lieu Ménfő, près de Győr.
Issue Victoire allemande ; rétablissement de Pierre Orseolo sur le trône de Hongrie.
Belligérants
Saint-Empire.
Partisans hongrois de Pierre Orseolo.
Partisans hongrois de Samuel aba
Commandants
Henri III.
Pierre Orseolo
Samuel Aba
Forces en présence
Indéterminées.Indéterminées.
Pertes
Peu importantes.Lourdes.
Coordonnées 47° 41′ 03″ nord, 17° 38′ 04″ est

La bataille de Ménfő fut une importante bataille de l'histoire primitive du royaume de Hongrie. Elle se déroula en 1044 à Ménfő, près de Győr, et opposa une armée allemande conduite par l'empereur Henri III et une armée hongroise (Magyars) conduite par Samuel Aba. Le combat se solda par une victoire des Allemands et ainsi de l'influence occidentale en Hongrie.

Trois ans plus tôt, Pierre Orseolo, alors roi de Hongrie, avait été déposé par Samuel Aba à la suite d'un fort mécontentement provoqué par le favoritisme de Pierre envers les étrangers, en particulier les Allemands. Pierre avait alors trouvé refuge auprès de l'empereur Henri III, qui, le 6 juillet 1044, envahit la Hongrie pour rétablir Pierre. Ce fut alors que se déroula la bataille de Ménfő. Les forces allemandes étaient inférieures en nombre aux forces hongroises. Toutefois, il y eut beaucoup de désaffection dans les rangs magyars et l'armée de Samuel se désagrégea rapidement face à la cavalerie allemande. Samuel tenta de s'échapper du champ de bataille, mais il fut capturé et tué. Peu après, Pierre fut restauré roi à Székesfehérvár et accepta de rendre hommage à Henri III. Les magnats et nobles hongrois firent de même et la Hongrie devint ainsi vassale du Saint-Empire. Cette suzeraineté prit fin deux ans plus tard lorsque Pierre fut à nouveau renversé par la révolte païenne de Vata.

SourceModifier