Bataille de Goneri

bataille de 2020
Bataille de Goneri

Informations générales
Date -
Lieu Goneri
Issue Victoire de l'État islamique
Belligérants
Drapeau du Nigeria NigeriaDrapeau de l'État islamique État islamique en Afrique de l'Ouest
Forces en présence
InconnuesInconnues
Pertes
70 morts au moins[1]Inconnues

Insurrection de Boko Haram

Coordonnées 12° 20′ 08,4″ nord, 13° 48′ 07″ est
Géolocalisation sur la carte : Afrique
(Voir situation sur carte : Afrique)
Bataille de Goneri
Géolocalisation sur la carte : Nigeria
(Voir situation sur carte : Nigeria)
Bataille de Goneri

La bataille de Goneri a lieu les et pendant l'insurrection de Boko Haram.

DéroulementModifier

Le matin du , un convoi militaire de l'armée nigériane sort de Maiduguri et se dirige vers des camps où sont basés des djihadistes afin d'y mener une attaque[1]. Mais en chemin, il tombe dans une embuscade, près de Konduga, dans l'État de Borno[1]. Les soldats nigérians battent en retraite, puis lancent le lendemain une nouvelle offensive, mais ils sont attaqués sur leurs arrières au niveau du village de Goneri[2].

Les djihadistes visent spécifiquement un camion chargé de lance-roquettes RPG et de grenades avant d'incendier le véhicule[1]. D'autres véhicules sont détruits au lance-grenade[2].

PertesModifier

L'AFP fait état d'au moins 70 morts selon une source militaire anonyme qui précise cependant que « le bilan pourrait être beaucoup plus important et l'opération de comptage est toujours en cours »[1],[3]. Des sources militaires de l'Associated Press évoquent quant à elles au moins 50 tués[2]. L'armée nigériane ne donne quant à elle pas de bilan officiel, se bornant à reconnaître « quelques pertes »[2].

RéférencesModifier

  1. a b c d et e Au moins 70 soldats tués dans une embuscade jihadiste au Nigeria, France 24 avec AFP, 24 mars 2020.
  2. a b c et d Haruna Umar, 50 Nigerian soldiers killed in deadly Boko Haram ambush, AP, 24 mars 2020.
  3. Célian Macé, Au Tchad et au Nigeria, le double carnage de Boko Haram, Libération, 26 mars 2020.