Bataille de Danghangpo

bataille de la guerre Imjin (1592-1598)
Bataille de Danghangpo

Informations générales
Date 5–6 juin 1592
Lieu Goseong ou Jinhae en Corée
Issue Décisive victoire coréenne
Belligérants
Flotte japonaiseMarine coréenne
Commandants
InconnuYi Sun-sin
Yi Eok-gi
Won Gyun
Forces en présence
26 navires51 navires
Pertes
Destruction totaleAucune

Guerre Imjin

La bataille de Danghangpo est une bataille durant la guerre Imjin (1592-1598) entre les forces navales coréennes et japonaises.

PréludeModifier

Le lendemain matin suivant la bataille de Dangpo et pendant les jours suivants, l'amiral Yi Sun-sin recherche les navires japonais qui fuient. Sa recherche étant vaine, l'amiral Yi est rejoint par l'amiral Yi Eok-gi le , ce qui augmente le nombre total de navires coréens à 51. Le même jour, Yi Sun-shin reçoit un rapport selon lequel la flotte japonaise a été aperçue près de Danghangpo. Il envoie immédiatement sa flotte vers Danghangpo pour vérifier le rapport et est heureux de voir qu'il est exact. Ancrés dans le port de la baie de Danghangpo se trouvent 26 navires japonais, dont un autre navire amiral.

TactiqueModifier

Comme à Dangpo, les Japonais harcèlent la ville coréenne, pillant et brûlant les bâtiments. L'amiral Yi envoie quelques navires patrouiller dans la baie afin de tester les défenses japonaises. Quatre des grands navires japonais se mettent immédiatement en formation de ligne devant le navire amiral pour venir le protéger. Tout comme il l'a fait lors de la bataille de Dangpo, Yi Sun-sin envoie ses bateaux tortue dans la baie afin de perturber la formation japonaise tandis que les navires de guerre panokseon fournissent un constant barrage de tirs de couverture.

Les bateaux tortue percutent immédiatement plusieurs navires ce qui surprend les Japonais. Craignant que les soldats japonais ne fuient à terre et dans les montagnes et n'organisent une opération de vengeance sur un village coréen, l'amiral Yi ordonne une fausse retraite vers le large. Encouragée à la vue de la retraite des Coréens, la flotte japonaise accède rapidement de la baie à la poursuite de la flotte coréenne, son navire amiral en tête. Les Japonais commencent à tirer avec leurs arquebuses sur les Coréens mais n'en sont pas suffisamment proches.

Comme les navires japonais atteignent la mer, dans un mouvement bien rodé, l'amiral Yi ordonne aux navires de guerre panokseon d'encercler la flotte japonaise tandis que les bateaux tortue attaquent les navires japonais en les enfonçant. En quelques minutes, le navire amiral est en feu et son amiral mort. En voyant le sort de leur amiral, les navires japonais restants tentent de fuir vers le rivage mais sont de nouveau poursuivis et encerclés par les panokson. En quelques heures la flotte japonaise succombe à la puissance de feu écrasante de la flotte coréenne et finit complètement détruite.

BibliographieModifier

(en) Samuel Jay Hawley, The Imjin War : Japan's sixteenth-century invasion of Korea and attempt to conquer China, Lexington, KY, Conquistador Press, , 664 p. (ISBN 978-0-992-07862-1)

Source de la traductionModifier