Bassin de Wharton

Le bassin de Wharton est une partie de l'Océan Indien située au large de Sumatra près des îles Cocos. Cette partie est nommée en honneur de William Wharton (en), un officier de la Royal Navy. Le bassin a été le siège d'une déformation à l'origine des séismes de 2012 à Sumatra[1]. Cette déformation provient des mouvements entre la plaque australienne et la plaque indienne. D'anciennes failles ont été réactivées[2].

La position du bassin de Wharton.

La plaque indo-australienne serait, d'après des chercheurs de l'institut de physique du globe, en train de se briser en deux[3].

ExplorationModifier

Cet endroit est l'un des plus actifs du monde[4]. En 2016, le Marion Dufresne a exploré le bassin à la suite du séisme de 2012[5]. En 2017, une expédition française part explorer le bassin pour prédire les tsunamis.[6].

référencesModifier