Basile II d'Ani

Basile II d'Ani
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Fonction
Catholicos d'Arménie
Biographie
Activité

Basile II d'Ani ou Barsegh II Anetsi (en arménien Բարսեղ Բ.Անեցի) est anti-Catholicos de l'Église apostolique arménienne de 1195 à 1206.

BiographieModifier

Selon Cyrille Toumanoff, Basile II d’Ani appartient à la famille des Pahlavouni puisqu’il est le fils du prince Grigor-Apirat, mort en 1099/1100, et le neveu du Catholicos Basile Ier[1].

La déposition en 1194 de son lointain cousin Grégoire V Karavège et l’élection en 1195 sous la pression du prince Léon II d'Arménie de son autre parent Grégoire VI Apirat, favorable à l’entente avec l'Église catholique romaine, génère immédiatement une scission en Grande-Arménie où Basile II d’Ani est élu anti-Catholicos.

Basile II, qui réside à Ani, maintient ses prétentions jusqu’à sa mort en 1206, année où Hovhannès VI Medzabaro, élu comme successeur de Grégoire VI Apirat, devient seul Catholicos.

Notes et référencesModifier

  1. Cyrille Toumanoff, Les dynasties de la Caucasie chrétienne de l'Antiquité jusqu'au XIXe siècle : Tables généalogiques et chronologiques, Rome, , p. 276-277.

BibliographieModifier