Barzani (tribu)

La tribu Barzani (kurde : Eşîra Barzanî)[1] est un terme désignant à la fois la tribu kurde des Barzani et la confédération de diverses tribus voisines habitant Barzan dans la région du Kurdistan irakien[2]. La tribu Barzan est principalement Naqshbandi[3] et est l'une des plus influentes du Kurdistan. En outre, la tribu se serait prétendument convertie à l'islam[4] et inclurait des membres juifs[5]. Outre la tribu Barzani, la confédération Barzani comprend les tribus Sherwani, Muzuri, Beroji, Nizari, Dolomari et Gerdi[6]. Pendant le génocide kurde, environ 8000 membres de la tribu ont été massacrés[7].

Persécution par le gouvernement irakienModifier

Le 10 juin 1932, l'armée irakienne s'avance vers les Barzani pour se venger de leur insurrection. Quelque 400 familles quittent leurs biens et fuient. Les femmes et les enfants se réfugient en Turquie pendant que 250 hommes restent pour défendre leur territoire. Entre 1932 et 1934, l'armée irakienne ainsi que la Royal Air Force attaquent et détruisent 79 villages dans la région de Barzan. 2382 familles au total ont dû fuir la région. Le 11 novembre 1945, la Royal Air Force bombarde et détruit 35 villages, conduisant à la fuite de plus de 15000 civils vers l'Iran. Le 10 avril 1947, l'armée iranienne attaque les Barzani à l'aide de chars et d'artillerie, conduisant à la fuite d'environ 5000 hommes, femmes et enfants vers le Kurdistan irakien, où ils sont emprisonnés et détenus entre 2 et 12 ans[8].

En juillet et août 1983, plus de 8000 hommes et garçons de la tribu Barzani, certains âgés d'à peine 13 ans, sont tués par l'Irak baasiste sur ordres du président Saddam Hussein[9],[10],[11],[12].

Voir aussiModifier

RéférencesModifier

  1. (ku) « Muzexaneya Barzanî », Ria Taza, (consulté le 25 juin 2020)
  2. (en) E. Farkas, Fractured States and U.S. Foreign Policy: Iraq, Ethiopia, and Bosnia in the 1990s, Springer, (ISBN 9781403982438, lire en ligne)
  3. Najat Abdulla-Ali, Empire, frontière et tribu: Le Kurdistan et le conflit de frontière turco-persan (1843-1932), , 86 p.
  4. Lisa Blaydes, State of Repression: Iraq Under Saddam Hussein, , 157 p. (ISBN 9780691211756)
  5. (en-US) « Kurdish leader a Jew? », sur Jewish Telegraphic Agency, (consulté le 15 octobre 2020)
  6. (tr) « Tari̇kat, İsyan Ve Si̇yaset Üçgeni̇nde Ortadoğu’nun Asi̇ Aşi̇reti̇: Barzani̇ler », Journal of Social and Humanities Sciences Research, vol. 5, no 25,‎ , p. 2321 (lire en ligne)
  7. « Kurdistan Region marks 36th anniversary of Barzani genocide », sur www.kurdistan24.net (consulté le 15 octobre 2020)
  8. (en) Mohammed Ihsan, Nation Building in Kurdistan: Memory, Genocide and Human Rights, Routledge, , 67 p. (ISBN 9781317090168)
  9. « Saddam Hussein confirms the execution of the Barzanis », YouTube
  10. « FROM BLUEPRINT TO GENOCIDE? » [archive du ], drmohammedihsan.com
  11. « Iraqi tribunal rules Barzani killings in 1983 were genocide », ekurd.net
  12. « Various waves of Kurdish genocide » [archive du ], uk.gov.krd