Barrage de Šance

Barrage de Šance
Image dans Infobox.
Géographie
Pays
Région
Coordonnées
Cours d'eau
Objectifs et impacts
Vocation
réservoir d'eau potable
Date du début des travaux
1964
Date de mise en service
1969
Barrage
Type
barrage-poids en enrochements et béton armé
Hauteur
(lit de rivière)
65 m
Longueur
342 m
Épaisseur en crête
m
Épaisseur à la base
195 m
Réservoir
Altitude
500 m
Volume
1,34 millions de
Superficie
146,4 km²
Géolocalisation sur la carte : Tchéquie
(Voir situation sur carte : Tchéquie)
Point carte.svg

Le barrage-réservoir de Šance (altitude 500 m) se trouve non loin de la frontière avec la Slovaquie, à l'endroit où la vallée de l'Ostravice traverse le territoire de la commune de Staré Hamry (en République tchèque), au pied du Smrk, point culminant des Beskides de Moravie-Silésie, et de Lysá hora. Le lac de retenue sert de réservoir d'eau potable de la ville d’Ostrava, et c'est pourquoi les baignades y sont interdites. Le barrage contrôle les deux vallées de l’Ostravice et de son affluent, le Řečice.

Édifié entre 1964 et 1969 pour contrôler les crues de l'Ostravice et de l'Oder, ce barrage tire son nom du piton rocheux de Šance (575 m), qui se dressait dans un méandre de l'Ostravice à l'amont de la confluence avec le Řečice, et qui se trouve aujourd'hui en grande partie englouti sous les eaux du lac de retenue. Le lac a également recouvert l'ancien centre-ville de Staré Hamry et l'ancienne ligne de chemin de fer régionale Friedland-Bílá. Le lac s'étend jusqu'à Gruň.

GéologieModifier

Le barrage de Šance a fait l'objet d'études géoacoustiques, afin de vérifier les conditions d'équilibre des glissements[1].

RéférenceModifier

  1. Navosed, S. Establishing conditions of equilibrium of landslides in dam reservoirs by means of the geoacoustic (rock noise) method. Bulletin of the International Association of Engineering 10, 128–146 (1989).

SourcesModifier

 
Le couronnement du barrage de Šance.