Ouvrir le menu principal
Barbara Makhalisa
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Activité

Barbara Makhalisa, née en 1949, également connue par son nom de femme mariée, Barbara Nkala, est une femme de lettres, une éditrice et une rédactrice en chef zimbabwéenne, une des premières femmes publiées au Zimbabwe. Elle est l'auteur de plusieurs livres écrits en ndebele, ou en anglais, dont certains ont été utilisés comme manuels scolaires.

Sommaire

BiographieModifier

Barbara Clara Makhalisa est née au Zimbabwe, en 1949[1]. Elle étudie à l'école pour enseignants de  Gweru, essentiellement en anglais[2],[3]. Sa carrière de romancière commence quand elle gagne un concours national avec son premier livre, Qilindini, un thriller, publié en 1974, en ndebele[4],[5]. Son deuxième livre, le  roman Umendo (Le Mariage est un pari, 1977, Mambo Pre[6]. Elle indique : « j'ai le sentiment que les gens doivent écrire dans leur langue maternelle.... Toute notre culture est contenue dans notre langue et la littérature est l'entrepôt de la culture ».

Son œuvre en anglais comprend The Underdog and Other Stories (Mambo Press, 1984) et Eva's Song : A Collection of Short Stories (Harper Collins, 1996). Un de ses récits, Different Values, est incorporé dans l'anthologie de la littérature africaine de Margaret Busby, Daughters of Africa, parue en 1992[2].

Elle est également une éditrice qui a travaillé auparavant pour les éditeurs Longman, et dirige ensuite une société appelée Radiant Publishing House[7],[8],[9]. Elle y publie principalement des ouvrages en ndebele[10].

En 2015, elle reçoit un doctorat honorifique de l'Université nationale des sciences et technologies (NUST) à Bulawayo. Certains de ses ouvrages sont utilisés comme manuels scolaires[11]

BibliographieModifier

FictionModifier

  • Qilindini (Ndebele, roman), 1969
  • Umendo (Ndebele, roman), 1977
  • Umhlaba lo! (Quel monde!; Ndebele, 1977
  • L'Opprimé et Autres Histoires, Mambo Press, 1984 ( (ISBN 978-0869223345))
  • Impilo Vinkinga, 1984
  • Eva Chanson, Harper Collins, 1996 ( (ISBN 978-1779040114))

En tant que rédacteurModifier

  • Arc-en-ciel Après un Orage: des Histoires de Perte, de Deuil Et de Guérison, Rayonnante, 2008

RéférencesModifier

  1. (en) Simon Gikandi (dir.), « Makhakisa, Barbara », dans Encyclopedia of African Literature, Routledge, (lire en ligne), p. 432–433
  2. a et b (en) Margaret Busby (dir.), Daughters of Africa: An International Anthology of Words and Writings by Women of African Descent, 1992), p. 618–21, 993
  3. (en) « Barbara Makhalisa », sur Reading Zimbabwe
  4. (en) Casey Kelso, « If it's written in English, is it really African literature? », Institute of Current World Affairs,‎ , p. 2 (lire en ligne)
  5. (en) C. M. Sileya, Book Reviews, Michigan State University, African e-Journals Project, (lire en ligne), p. 100
  6. « How women have stormed the literary world », The Patriot,
  7. (en) « Nkala: A loved elder of literature », The Herald (Zimbabwe),‎ (lire en ligne)
  8. (en) « Bereaved ones to get solace from book », ZBC,,‎ (lire en ligne)
  9. (en) « Thaph’ uluju! », ',‎ (lire en ligne)
  10. (en) « Writer encourages preservation of Ndebele language" », NewsDay,‎ (lire en ligne)
  11. (en) Pamela Shumba, « President caps 2,388 at Nust », Chronicle,‎ (lire en ligne)