Banque d'Espagne (Madrid)

Le siège central de la Banque d'Espagne est situé à Cortes dans la ville de Madrid, à l'emplacement de l'ancien Palais de Alcañices (es), dans un bâtiment déclaré bien culturel, avec des façades sur la place de Cybèle, la rue d'Alcalá, le Paseo del Prado, la Calle de los Madrazo (es) et la Calle del Marqués de Cubas (es).

Banque d'Espagne
Banco de España
Image dans Infobox.
Siège central de la Banque d'Espagne à Madrid
Présentation
Destination initiale
banque
Destination actuelle
banque
Style
Architectes
Eduardo Adaro (d), Severiano Sainz de la Lastra (d), Alberto de Palacio, José Yárnoz (d), Luis Cubillo de Arteaga (d), Rafael MoneoVoir et modifier les données sur Wikidata
Construction
1884
Inauguration
1891
Occupant
Propriétaire
Banque d'Espagne
Usage
Patrimonialité
Site web
Localisation
Pays
Division administrative
Madrid
barrio
Cortes
Commune
Madrid
Adresse
48 rue Alcalá , 2 Paseo del Prado (en) , place de Cibeles , 29 Calle de los Madrazo, Madrid (d) et calle del Marqués de Cubas (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Coordonnées

HistoireModifier

 
Pose de la première pierre du nouveau siège de la Banque d'Espagne, le 4 juillet 1884, en présence du roi Alphonse XII.

La Banque d'Espagne, en tant qu'institution, a été créée en 1856, à la suite de la fusion de la Banco de Isabel II (es) avec la Banco de San Fernando (es) en 1847, et son premier siège était le bâtiment des Cinco Gremios Mayores (es), dans la rue d'Atocha (es).

La première pierre du bâtiment actuel a été posée en 1884 en présence du roi Alphonse XII. L'édifice, construit selon un projet des architectes Eduardo Adaro (es) et Severiano Sainz de la Lastra (es), est inauguré en 1891 par le roi Alphonse XIII.

Une première série d'agrandissements et de transformations a lieu entre 1927 et 1936, sous la direction de l'architecte José Yarnoz Larrosa (es) ; en 1944 et en 1969 sont réalisés de nouveaux aménagements intérieurs[1],. Les derniers travaux d'agrandissement ont lieu entre 2003 et 2006.

Le bâtiment est déclaré bien culturel en 1999[2].

Chambre forte inondableModifier

En 1936, à l'initiative de José Yarnoz Larrosa, une chambre forte de 2 500 m2 est construite entre 35 et 48 m sous terre pour abriter la réserve d'or ; selon certaines sources, elle serait équipée d'un système de sécurité permettant de la mettre sous eau en cas de menace, par le biais de deux ruisseaux canalisés vers une citerne, dont l'un alimente par ailleurs la fontaine de Cybèle[3],[4]. En réalité, ce n'est pas la chambre forte elle-même qui serait inondée, mais son accès[5],[6].

Aucune attaque à main armée réelle n'a été tentée depuis l'installation du système qui n'a donc encore jamais fonctionné[5],[3], mais la chambre forte inondable est fracturée par les braqueurs dans la série télévisée La casa de papel[5],[6]et dans le film de Jaume Balagueró en 2021 : The Vault (Way Down).

Collections historiquesModifier

La banque a acquis et héberge la bilbiothèque du palais du Marquis de Salamanque (es), qui a été adaptée aux dimensions d'une de ses pièces, ainsi que deux escaliers art déco provenant de ce même palais et plusieurs bronzes de Mateo Inurria (es)[7].

Notes et référencesModifier

  1. (es) « Banco de España (Ref.: 25808) », Edificios históricos, sur monumentamadrid.es (consulté le 20 septembre 2019).
  2. (es) « REAL DECRETO 1933/1999, de 17 de diciembre, por el que se declara bien de interés cultural, con categoría de monumento el edificio del Banco de España, en Madrid », Boletín oficial del Estado, España,‎ , p. 46565 (lire en ligne, consulté le 20 septembre 2019).
  3. a et b (es) « La trampa mortal del Banco de España: su cámara acorazada », sur ABC España (consulté le 19 septembre 2019).
  4. (es) Valentín Bustos, « El tesoro oculto que esconde la cueva de Alí Babá del Banco de España (y no es sólo oro) », sur merca2.es, (consulté le 20 septembre 2019).
  5. a b et c (es) María de la Cruz, « Sí, se inunda, pero no como crees: la verdad sobre la cámara acorazada del Banco de España », sur yass.es, (consulté le 20 septembre 2019).
  6. a et b (es) Mario Cerdeño, « La verdad sobre la cámara acorazada del Banco de España que atracan en 'La Casa de Papel' », Television, sur losreplicantes.com, (consulté le 20 septembre 2019).
  7. (es) Virginia Drake, « Entramos en la cámara acorazada del Banco de España », sur finanzas.com, (consulté le 20 septembre 2019).

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :