Banque canadienne impériale de commerce

une des cinq grandes banques à charte du Canada

Banque canadienne
impériale de commerce
logo de Banque canadienne impériale de commerce

Création 1961
Dates clés 1867 : création de la Banque canadienne de commerce
1875 : création de la Banque impériale du Canada
1961 : fusion de la Banque canadienne impériale de commerce
Forme juridique Appel public à l'épargne
Action TSX : CM
NYSE : BCM
Slogan CIBC. Une expérience bancaire adaptée à votre vie.
Siège social Toronto, Ontario
Drapeau du Canada Canada
Direction Victor Dodig : président et chef de la direction
Activité Banque
Produits Produits financiers
Effectif 45 157 (2019)
Site web [1]

Capitalisation 49 984 millions CAD (février 2020)
Chiffre d'affaires 18 689 millions CAD (2019)
Résultat net 4 985 millions CAD (2019)[1]

La Banque canadienne impériale de commerce (Canadian Imperial Bank of Commerce (CIBC) en anglais) (TSX : CM NYSE : BCM), est l'une des cinq grandes banques à charte du Canada. L'acronyme CIBC est employé pour la plupart de ses affaires publiques. Son siège social est à Toronto, Ontario. Elle a des activités dans le monde entier avec une présence importante aux États-Unis, aux Caraïbes, et au Royaume-Uni.

CIBC est une des deux grandes banques canadiennes ayant été fondées à Toronto avec la Banque Toronto-Dominion. Elle est aussi un membre de l'Association des banquiers canadiens.

Elle est, en 2004, la deuxième plus grande banque du Canada, après la Banque royale du Canada.

ActivitésModifier

CIBC a trois branches : Marchés de détail CIBC (CIBC Retails Markets), Gestion de Patrimoine (CIBC Wealth Management), et CIBC Marchés mondiaux (CIBC World Markets). Elle détient des opérations dans plusieurs régions telles que les États-Unis, les Caraïbes, l'Asie et l'Europe. Elle dessert plus de 11 millions de clients et a plus de 40 000 employés. En 2012, CIBC a été nommée l'institution financière la plus solide en Amérique du nord et la troisième plus stable au monde par le magazine financier Bloomberg Markets.

HistoireModifier

En 1867 la Banque canadienne du commerce est ouverte à Toronto. Elle ouvre sa première succursale québécoise à Montréal en 1870[2]. La Banque impériale du Canada ouvre ses portes quelques années après en 1875, également à Toronto. En 1961, les deux banques fusionnent pour former la Banque impériale canadienne du commerce. En 1988, la CIBC est entrée dans le marché de capitaux avec l'acquisition de Wood Gundy Inc. En 1997, elle fait de même aux États-Unis en acquérant Oppenheimer & Co. Inc.

En , CIBC annonce l'acquisition de PrivateBancorp, une banque américaine présente dans la région de Chicago, pour 3,8 milliards de dollars[3]. En , CIBC relève son offre sur PrivateBancorp à 4,9 milliards de dollars[4]. Cet acquisition a précédé la formation de CIBC Bank USA, qui représente désormais les intérêts financiers de la banque aux États-Unis. La banque offre maintenant des comptes de dépôts et d'épargne en dollars américains ainsi que des cartes de crédit, des marges de crédit, des hypothèques et des investissements.

En association avec Loblaws, la CIBC maintient President's Choice Financial, institution inaugurée en 1996. Ce partenariat a pris fin le quand les deux sociétés ont décidé de terminer l'entente régissant l'institution financière. Tous les comptes de dépôts, les prêts personnels, les marges de crédit et les hypothèques détenus avec PC Financial ont ensuite été transférés à la filiale de CIBC, Simplii Financial.

Le , CIBC a formé un consortium avec Air Canada, la Banque TD et Visa Canada pour acheter le programme de récompenses voyages Aeroplan pour 450 millions de dollars canadiens.

Principaux actionnairesModifier

Au 16 février 2020[5]:

Royal Bank of Canada 7,91%
BMO Asset Management 3,71%
The Vanguard Group 2,77%
BMO Capital Markets 2,66%
1832 Asset Management 2,09%
BlackRock Asset Management Canada 1,97%
TD Asset Management 1,91%
RBC Dominion Securities 1,37%
CIBC World Markets 1,36%
Acadian Asset Management 1,24%


GalerieModifier

RéférencesModifier

Voir aussiModifier

Liens externesModifier