Banana Joe

film sorti en 1982

Banana Joe
Réalisation Steno
Scénario Mario Amendola
Bruno Corbucci
Steno
Bud Spencer
Acteurs principaux
Sociétés de production Derby Cinematografica
Lisa-Film
Pays de production Drapeau de l'Italie Italie
Allemagne de l'Ouest Allemagne de l'Ouest
Genre Action, comédie
Durée 96 minutes
Sortie 1982


Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Banana Joe est un film italien réalisé en 1982 par Steno.

SynopsisModifier

Banana Joe vit dans un petit village tropical. Loin de la corruption et des problèmes de la société moderne, il cultive des bananes et fait vivre tout le village. Mais un homme d'affaires veut s'approprier le terrain pour développer une industrie de la banane. Pour conserver ses cultures et son commerce, Joe doit obtenir une patente. N'ayant aucun patronyme, il doit se rendre à la ville pour effectuer les démarches administratives. De retour d'un voyage mouvementé, il découvre qu'un casino a été construit sur ses terres ce qui brise la tranquillité des villageois...

Fiche techniqueModifier

DistributionModifier

CommentaireModifier

Le film est une idée de Bud Spencer lui-même, ayant d'ailleurs coécrit le scénario sous son vrai nom, Carlo Pedersoli. Outre les mêmes ingrédients que dans ses autres films (en solo ou en duo avec Terence Hill), l'acteur a voulu surtout faire passer un message au public en dénonçant notamment l'invasion du capitalisme, l'industrialisation en milieu naturel et l'inefficacité de la bureaucratie[1].

Autour du filmModifier

  • Comme à son habitude, Bud Spencer incarne un balourd pas très futé avec une méchante droite. Cette fois-ci, il a en plus la particularité de ne savoir ni lire ni écrire et de tomber amoureux d'une seule femme.
  • Lorsque Banana Joe regarde des publicités dans une télévision exposée en vitrine, on peut reconnaître l'actrice Gisela Hahn qui avait joué une des deux filles de la communauté mormone dont Terence Hill était amoureux dans On l'appelle Trinita.
  • Dans la scène du Mocambo Club, on peut entendre la chanson "Brotherly Love", extraite du film Pair et impair. Plus tard, dans la scène de l'ouverture du casino, on entend également le thème du générique de Deux super-flics.
  • La scène de la formation militaire n'est pas sans rappeler, elle non plus, la formation à l'école de police dans Deux super-flics.

Notes et référencesModifier

  1. Interview de Philippe Lombard dans les bonus du DVD de Banana Joe.

Liens externesModifier