Ouvrir le menu principal

Ballast est une revue politique communiste libertaire, fondée en 2014, en ligne et en format papier. Elle publie chaque semaine des articles, des entretiens, des portfolios, des reportages, des témoignages et des recensions d'ouvrages. Elle est animée bénévolement par environ 40 personnes, entre la France et la Belgique. Son slogan est « Tenir tête, fédérer, amorcer ».

HistoriqueModifier

Le site est lancé en novembre 2014. Le titre de la revue est une référence à un poème de Jacques Dupin et au ballast des voies ferrées. Éditorialement, la revue dit s'être inspirée, notamment, de parutions françaises pré-existantes comme Article 11 et L'Autre Journal, ou encore du magazine américain Jacobin[1]. Si Ballast revendique un ancrage communiste libertaire, elle ouvre ses colonnes à l'intégralité des courants de la gauche anticapitaliste et met, sur son site, en avant cinq axes thématiques : l'antiracisme, l'écologie, l'éthique animale, le féminisme et le syndicalisme.

La revue papier, biannuelle, est éditée depuis janvier 2019 et à partir du numéro 7 par les éditions Hors d'atteinte, après une collaboration avec les éditions Aden[2]. Ce numéro met en couverture les militantes Angela Davis et Assa Traoré.

Le 31 octobre 2017, elle est qualifiée de revue « radicale »[3] par Le Journal du dimanche, à l'occasion d'une polémique[4] déclenchée à la suite d'une interview accordée par la députée Danièle Obono à Ballast.

Lien externeModifier

RéférencesModifier