Ouvrir le menu principal
Balkan Super League
Description de l'image BalkanSL.jpg.
Généralités
Sport Rugby à XIII
Création 2017
Organisateur(s) Balkan Super League
Éditions 3 (en 2018-2019)
Catégorie Continentale
Périodicité Annuelle
Nations Balkans
Participants 8 à 15 inscrits (depuis 2017)
Statut des participants Professionnel
Semi-amateur
Amateur
Site web officiel https://fr-fr.facebook.com/bslrugbyleague/

Palmarès
Tenant du titre Drapeau : Serbie Étoile rouge de Belgrade
Plus titré(s) Drapeau : Serbie Étoile rouge de Belgrade(1)
Drapeau : Serbie Partizan Belgrade(1)
Crystal Clear app kworldclock.png
Pour la compétition en cours voir :
Balkan Super League 2019

La Balkan Super League (littéralement la Super ligue des Balkans), parfois abrégée en BSL, est une compétition annuelle de rugby à XIII, organisée par l'association éponyme, et regroupant les meilleurs clubs de la région des Balkans, une extension à la Hongrie et à la Russie étant également envisagée.

Depuis sa création en 2017, elle est dominée par les clubs de Serbie[1] qui ont remporté les deux premières éditions.

Sommaire

HistoireModifier

Création de la compétitionModifier

Créer une compétition comprenant des équipes des Balkans n'est pas une idée exclusivement attachée au rugby à XIII.

Ainsi en basket-ball , une telle ligue existe et en football, l'idée, même si elle est parfois controversée[2], a également été envisagée[3].

En rugby à XIII, il s'agit principalement de soutenir :

- les équipes existantes[4] issues de la dislocation du Bloc de l'est ( équipes de l’ex-Yougoslavie, comme la Serbie, héritière de la fédération yougoslave) ;

- les nations émergentes de la zone ( Bosnie-Herzégovine, Grèce, Turquie...) , et leur accorder ainsi du temps de jeu, en les faisant jouer contre leurs voisins par l’intermédiaire de clubs formés de talents locaux.

Et ainsi de créer un véritable championnat des clubs de l'Est de l'Europe, en parallèle des championnats nationaux.

Les défis sont nombreux pour mettre sur pied une telle compétition.

Il y a un défi économique d'abord, car le rugby à XIII est faiblement médiatisé, malgré une existence dans la zone attestée depuis les années 1950[1]. Les joueurs sont amateurs et les clubs ne disposent que de peu de moyens, pour les déplacements notamment.

Mais il y aussi un défi social, car les clubs sont issus de nations ayant été à un moment donné de l'histoire en conflit les unes avec les autres, et au sein même de certaines nations, des problèmes ethniques peuvent se superposer.

Première édition: 8 clubs dans une compétition expérimentaleModifier

La première édition voit s'opposer huit clubs des Balkans et parmi eux sept étaient les champions en titre de leur propre pays.

Le Partizan de Bellegrade devient le premier champion de l'histoire de la compétition en battant l’Étoile Rouge de Belgrade sur le score de 32-26[4].

Deuxième édition: 14 clubs et entrée en lice des clubs grecs et albanaisModifier

La deuxième édition voit s'opposer quatorze clubs, avec l'entrée en lice de trois clubs grecs et d'un club albanais[5],[6].

La finale se déroule entre clubs serbes, et consiste, comme pour la première édition, en un véritable derby entre deux équipes de Belgrade[7]. Mais c'est cette fois-ci l’Étoile de Belgrade qui prend sa revanche sur le Partizan en le battant 30 à 6[8].

Troisième édition: 14 clubs et 8 nations représentéesModifier

La campagne d'inscription commence à l'automne 2018. L'association Balkans Superleague annonce sur sa page facebook que treize équipes finalement disputeront la compétition[9].

Un club italien rejoint la Ligue, à savoir celui des requins de Lignano Sabbiadoro[10].


MédiatisationModifier

TélévisionModifier

La diffusion actuelle se fait par streaming, ce qui permet aux matchs d'être diffusés dans le monde entier.

Chaine Pays Période Diffusion
http://www.sportuzivo.tv/v2/  Serbie Depuis 2017 Serbe

Identité visuelle et sponsorsModifier

Autour de la compétitionModifier

TrophéeModifier

Modifier

Hymne officielModifier

Aspects financiersModifier

FormatModifier

Chaque saison est précédée d'une campagne d'inscriptions, à l'issue de laquelle les clubs doivent avoir envoyé leur dossier et surtout répondre un cahier des charges.

Selon le nombre d'équipe participantes, des groupes de trois ou quatre équipes sont formés, avec deux qualifiés par groupe pour déterminer les quarts de finalistes[5].


Les équipesModifier

Les équipes ayant déjà participé à la Ligue.Modifier

Club Pays Ville(s) Titres en Ligue des Balkans
Étoile Rouge de Belgrade   Serbie Belgrade 1 (2018)
Partizan Belgrade   Serbie Belgrade 1 (2017)
Dorcol   Serbie Dorcol Aucun
Radnički Niš   Serbie Belgrade Aucun
Novi Beograd   Serbie Belgrade Aucun
Lokomotiv Sofia   Bulgarie Sofia Aucun
Vitez   Bosnie-Herzégovine Vitez Aucun
Kadıköy Bulls   Turquie Kadıköy Aucun
Tirana Rugby Club   Albanie Tirana Aucun
Rhodes Knights Rugby League   Grèce Rhodes Aucun
RL Patras Panthers   Grèce Patras Aucun
RLK Bijeli Zecevi Banja Luka   Bosnie-Herzégovine Banja Luka Aucun
Eskisehir Aqua   Turquie Eskisehir Aucun
Aris Eagles Rugby League   Grèce Salonique Aucun

Les équipes candidates ou pressentiesModifier


Club Année d'inscription ou de déclaration d'intérêt Pays Ville(s)
Budapest 2017   Hongrie Budapest
Lokomotiv Moscou 2017   Russie Moscou
Pernik 2018   Bulgarie Pernik
Région Sud XIII 2018   Montenegro n.c
Lignano Sharks 2018  Italie Lignano
Villes ayant disputé la compétition ou candidates à la Balkan Super League


PalmarèsModifier

Palmarès par éditionModifier

Palmarès par édition
Édition Vainqueur Score Finaliste
Super ligue des Balkans
1 2017   Partizan Belgrade 32 – 26   Étoile Rouge de Belgrade
2 2018   Étoile Rouge de Belgrade 30 – 06   Partizan Belgrade
3 2019

Palmarès par clubModifier

2 clubs ont remporté le tournoi depuis sa création en 2017.

Palmarès par club
Rang Club Titres (éditions) Finales perdues (éditions)
1   Partizan Belgrade 1 ( 2017) 1 (2018)
2   Étoile rouge de Belgrade 1 (2018) 1 (2017)

Palmarès par nationModifier

Deux clubs d'un seul pays, la Serbie, ont remporté au moins une édition du tournoi.

Seuls les clubs issus de cette même nation ont pu atteindre la finale de la compétition.

Palmarès par nation
Rang Nation Finales
Gagnées Perdues Total
1   Serbie 2 2 4
2

StatistiquesModifier

Records et statistiques par clubModifier

  • Belgrade est la seule ville des Balkans à avoir eu deux de ses clubs en finale deux années consécutives, et la seule ville des Balkans à avoir deux clubs de sa ville champion deux années consécutives.
  • Les clubs ayant remporté le tournoi depuis son existence sont tous issus de Serbie.
  • Meilleurs marqueurs d'essais :
  • Meilleurs passeurs :
  • Plus grand nombre de matches :

RéférencesModifier

  1. a et b (en) « Making the Belgrade : Mark Pullen, Development Director at Red Star Belgrade talks to Rugby League World about the club's ambitious plans for the future including competing in the Challenge Cup next season », Rugby League World, no 452,‎ , p. 70-71 (ISSN 1466-0105) :

    « As we've seen over its first two seasons, Serbian clubs currently dominate the competition [...] . »

  2. (en) « Balkan League – Do not believe the media hype », sur futbolgrad.com, (consulté le 5 décembre 2018)
  3. « Vers une Ligue des Balkans ? », sur footballski.fr, (consulté le 5 décembre 2018) : « C’est un marronnier qui revient régulièrement dans les journaux locaux, une «Ligue des Balkans» pour hisser le niveau du football local et essayer d’attirer les amateurs du ballon rond. Cependant, cette idée restait un voeu pieu jusqu’à il y à peu. Il semble que depuis l’élection d’Aleksander Čeferin à la tête de l’ UEFA et la nomination de Davor Šuker ainsi que Sándor Csányi au sein de son comité exécutif en 2015, il souffle comme un vent Footballski sur l’administration du football européen… »
  4. a et b « Balkan Super League : le Partizan champion : Ce week-end marquait la fin de la première édition de la Balkan Super League. Compétition internationale regroupant des clubs Serbes, Bosniaques, Bulgares et Turcs. », sur treizemondial.fr, (consulté le 5 décembre 2012) : « Initiée cette saison pour développer les équipes existantes dans les Balkans, la compétition vient de livrer son lauréat. »
  5. a et b « 14 équipes sur la ligne de départ de la Balkan Super League 2018 », sur treizemondial.fr, (consulté le 5 décembre 2018) : « Après une première édition expérimentale qui a vu la victoire du Partizan Belgrade, il y aura 14 équipes en 2018. Une compétition qui s’ouvre à d’autres pays. »
  6. « Chaude ambiance à Tirana ! : Tirana, nouveau venu dans la Balkan Super League, accueillait son premier match à domicile dans cette compétition, entre poteaux rafistolés et bonne ambiance. », sur treizemondial.fr,  : « Pour son premier match à domicile, le Tirana RLC, club albanais de Balkan Super League, recevait les Grecs d’Attica Rhinos RL. »
  7. « Un derby en finale de la Balkan Super League », sur treizemondial.fr, (consulté le 5 décembre 2018)
  8. « L’Etoile Rouge nouveau champion de la Balkan Super League : La deuxième édition de la Balkan Super League, compétition internationale mettant aux prises 14 équipes de 6 nations d’Europe de l’Est, a rendu son verdict lors du derby entre deux clubs serbes aux noms mythiques. », sur treizemondial.fr,
  9. (en) « Balkan Super League », sur facebook.com,
  10. (it) Emanuele Fumero, « Curiosità ovali: ecco la Balkan Super League, 8 nazioni per 14 squadre », sur r1823.it, R1823 Il quotidiano del Rugby,  : « Nell’edizione 2019, la terza dalla nascita della competizione, parteciperà per la prima volta anche una compagine italiana: gli Sharks di Lignano Sabbiadoro (Udine) »

Voir aussiModifier