Baba Ibrahim Dey

Ibrahim III
Ibrahim Dey
Fonctions
Dey d'Alger

(13 ans, 3 mois et 8 jours)
Prédécesseur Baba Abdi
Successeur Ibrahim Kouchouk
Biographie
Date de décès
Lieu de décès Alger, Régence d'Alger

Baba Ibrahim Dey ou Ibrahim III est un dey d'Alger ayant régné de 1732 à 1745.

BiographieModifier

Il fut khaznadar (trésorier particulier) lors du règne de son prédécesseur Baba Adbi (1724-1732)[1]. Son règne est marqué par l’échec d'une tentative de reprendre Oran aux Espagnols en [2]. Parallèlement, il réussit à mettre fin à diverses intrigues des ambassadeurs européens dans la régence d'Alger. Il mène une expédition victorieuse contre Tunis et prend la ville en 1735[1]. Il impose à la régence de Tunis le paiement d'une redevance annuelle de 50000 piastres[3]. Baba Ibrahim hérite du pouvoir de son beau-frère Baba Abdi, et le transmet après son abdication, à son neveu Ibrahim Kouchouk, ce qui constitue une des tentatives de rendre la transmission du pouvoir héréditaire de l'histoire de la régence d'Alger[4].

Notes et référencesModifier

  1. a et b Revue africaine, La Société, (lire en ligne)
  2. Mouloud Gaïd, L'Algérie sous les Turcs, Maison tunisienne de l'édition, (lire en ligne)
  3. Kaddache 2011, p. 436
  4. (en) Daniel Panzac, The Barbary Corsairs : The End of a Legend, 1800-1820, BRILL, , 352 p. (ISBN 978-90-04-12594-0 et 90-04-12594-9, présentation en ligne)

BibliographieModifier

Articles connexesModifier