Bâtonnage (œnologie)

l'action de remettre en suspension les lies
Tonneau de vin pendant un bâtonnage des lies par rotation.
Bâtonnage à la dodine.

En œnologie, le bâtonnage est l'action de remettre en suspension les lies (levures mortes et résidus de raisins) dans un vin.

Cette opération est traditionnellement réalisée à l'aide d'une dodine au cours de l'élevage du vin dans son contenant, après la fin des fermentations. Elle peut également se faire en mettant les fûts sur des supports à roulettes et en tournant les fûts.

L'intérêt du bâtonnage est de favoriser l'autolyse des levures ce qui a pour effet de donner plus de corps et de gras au vin et de favoriser le développement d'arômes complexes[1].

La propriété réductrice des lies permet de modifier le potentiel d'oxydoréduction du vin.

Durant la fermentation, la remise en suspension des lies peut permettre de détoxifier le milieu et d'aider à finir la fermentation.

Notes et référencesModifier

  1. Antoine Lebègue, Petite encyclopédie du vin, Dunod, , p. 56