Azur Park

Parc d'attractions français

Azur Park
Image illustrative de l’article Azur Park

Ouverture 13 juillet 1968
Superficie 6 hectares
Pays Drapeau de la France France
Région Provence-Alpes-Côte d'Azur
Département Var
Commune Gassin
Propriétaire Attractions Paillon et Fils
Type de parc parc forain fixe
Nombre d'attractions Total : 35
Nombre de visiteurs 1 000 000[1],[2] (2008, 2016)
Site web azurpark.fr
Coordonnées 43° 15′ 40″ nord, 6° 34′ 34″ est
Géolocalisation sur la carte : Provence-Alpes-Côte d'Azur
(Voir situation sur carte : Provence-Alpes-Côte d'Azur)
Azur Park
Géolocalisation sur la carte : France
(Voir situation sur carte : France)
Azur Park

Azur Park est l’un des grands parcs forains fixes de France[3]. Il est situé à Gassin dans le département français du Var.

HistoireModifier

Les débutsModifier

À l’origine, le quartier de la Foux accueillait une fête foraine[2]. Elle était installée un peu plus loin, où se trouve en 2020 le centre commercial du Géant-La Foux. Elle comptait alors une quinzaine de manèges. Elle est créée à l’initiative de Louis Besi, créateur de plusieurs parc dans le sud de la France. Le terrain est loué à un propriétaire privé, avec l’accord du maire « ravi d’avoir une fête foraine dans sa commune »[4].

Le parc fut fondé sous le nom de Luna Park par trois associés, dont Roger Paillon, issu d’une famille de forains, en 1968[5]. Il ouvre ses portes le 13 juillet 1968[4].

Dès 1969, le parc accueille une trentaine de forains[4].

Le parc connaît un grand succès et voit également la venue régulière de personnalités comme Eddie Barclay, qui joue au « casse-assiette » et Johnny Hallyday qui fréquente régulièrement la brasserie[6],[7],[8].

Marcel Campion affirme avoir « fait un Luna Park à Saint-Tropez » dans les années 1980[7].

Années 1990Modifier

Marcel Campion y organise une fête le 11 août 2011 réunissant de nombreuses personnalités : Marcel Desailly, Jean-Claude Darmon, Tex, Enrico Macias, Vincent Lagaf ou Eddie Mitchell[9],[10],[11],[12].

Roger Paillon cède la direction de ses manèges en 1989 à son fils, Serge Paillon[13].

Le Luna Park est rebaptisé Azur Park pour se démarquer des parcs se nommant de la même façon.

Années 2000Modifier

En 2001, Tony Besi, qui avait succédé à son père à la tête du parc, se retire. Le parc est désormais géré par Serge Paillon[4].

Il est le descendant d’une longue lignée de forains, son arrière grand-père étant l’un des premiers créateurs de manèges à balançoires[4].

Années 2010Modifier

À l’ouverture de la saison de 2010, le parc compte vingt-deux attractions adultes, quatorze manèges enfantins et trente stands[14].

Le parc fonctionne en renouvelant régulièrement ses attractions. En 2017, plusieurs nouveaux manèges sont installés, dont Crazy Mouse et le Maximum[15],[13]. En 2018, le parc accueille deux nouvelles attractions : X Factory et Le Toutankhamon[16].

Un accident mortel se produit le 29 juin 2019. Un forain voulant aller chercher la casquette tombée d’un client, passe sur le chemin d’un chariot. Il est heurté de plein fouet et succombe à ses blessures. C’est le premier incident grave en 52 ans au parc[17],[18].

En 2018, Serge Paillon dirige le parc avec ses fils Sam et Sacha[16].

Informations économiquesModifier

La société Attractions Paillon et Fils est créée le .

En 2016 (31/10) elle réalise un chiffre d’affaires de 623 300 euros et dégage un résultat de 76 200 euros avec trois collaborateurs.

Elle est dirigée par Serge Paillon[19].

En 2018, le parc fait travailler 200 personnes.

FréquentationModifier

Sa fréquentation annuelle est d’environ un million de visiteurs à la fin des années 2000[5]. Elle est stable au milieu des années 2010 avec en moyenne un million de visiteurs, dont 15 000 à 20 000 par jour en juillet et en août[2]. L’entrée du parc est libre, l’accès aux attractions est payant. Cependant, la méthode de calcul de la fréquentation rend la comparaison des chiffres vis à vis d’autres concurrents sujette à caution. En effet, la majorité des parcs d’attractions rendent leur accès payant. Les chiffres de fréquentation d’Azur Park ne sont donc pas comparables avec ceux de ses concurrents.

Attractions et équipementsModifier

L’Azur Park n’ouvre ses portes qu’une partie de l’année. Certaines attractions sont installées à demeure ; d’autres sont proposées au fur et à mesure que la saison avance. Des forains proposent des stands sur une partie aussi grande que le parc[2].

Attractions enfantsModifier

Nom Type Constructeur Année
Mini Pouss-Pouss
Formule 1
Tacots 1900
Train des Pignes
Bounty
Carrousel 1900
Aladin
Petit Manège
Super Rally ou La Pomme
Cuzco
Jumping Frog
Draggon
Mini Skooter
Mini Canyon
Toboggan

AttractionsModifier

Nom Type Constructeur Année
Simulateur 5D
Pouss Pouss
Fiesta
Train Fantôme
Keops
Crazy Mouse Reverchon 2017
Stargate
Trampoline
Dschunke
Grande Roue
River Slide
Montgolfières
Fun House
Toboggan
Cinema 7D
Accrobranche
Bumper Boat
King
Auto Skooter
Carrousel 1900
Accrobranche
Playball
Typhoon chaise
Atmosfear

Attractions à sensationsModifier

Nom Type Constructeur Année
Sky Rider
Ejection Seat
Atmosfear
Typhoon Fligt Men
Maxximum

Mini golfModifier

Un vaste mini-golf, Tropical Golf, est installé sur un hectare, dans un univers préhistorique[14].

NotesModifier

  1. http://archives.varmatin.com/article/loisirs/golfe-de-saint-tropez-azur-park-fete-ses-40-ans.51576.html
  2. a b c et d « (Re)Découvrez Azur Park, l'incontournable parc d'attractions du Golfe de Saint-Tropez », Var-Matin,‎ (lire en ligne, consulté le 16 juillet 2017)
  3. "Les parcs de loisirs en France par régions. Retrouvez les parcs majeurs de loisirs et d'attractions dans un classement par région", France.Fr (Atout France) http://france.fr/fr/avoir/liste-des-parcs-de-loisirs-en-france-par-regions
  4. a b c d et e Christiane Georges, « Le parc d'attractions de La Foux fête ses 50 ans », Var Matin,‎ (lire en ligne)
  5. a et b Ph. C., « Azur Park fête ses 40 ans », Nice Matin,‎ (lire en ligne, consulté le 16 juillet 2017)
  6. Laurent Amalric, « Johnny « le Tropézien » à l’affiche pendant un an », Monaco Matin,‎ (lire en ligne)
  7. a et b Élodie Petit, « Johnny Hallyday : une vidéo du rockeur enregistrée avant sa mort dévoilée », Elle,‎ (lire en ligne)
  8. Lena Lutaud, « Marcel Campion : « Avec Laeticia, Johnny Hallyday a arrêté d'être rond tous les soirs » », Le Figaro,‎ (lire en ligne)
  9. (en) Alamy Limited, « Stock Photo - Marcel Desailly and Jean-Claude Darmon Marcel Campion party at Azur Park Golfe Saint-Tropez, France - 10.08.11 », sur Alamy (consulté le 5 janvier 2020)
  10. (en) Alamy Limited, « Stock Photo - Marcel Campion, Beatrice and Tex Marcel Campion party at Azur Park Golfe Saint-Tropez, France - 10.08.11 », sur Alamy (consulté le 5 janvier 2020)
  11. (en) Alamy Limited, « Stock Photo - Hermine de Clermont-Tonnerre Marcel Campion party at Azur Park Golfe Saint-Tropez, France - 10.08.11 », sur Alamy (consulté le 5 janvier 2020)
  12. (en) Alamy Limited, « Stock Photo - Enrico Macias and Jean-Claude Darmon Marcel Campion party at Azur Park Golfe Saint-Tropez, France - 10.08.11 », sur Alamy (consulté le 5 janvier 2020)
  13. a et b Christiane Georges, « Azur Park bientôt prêt à faire tourner les têtes », Var Matin,‎ (lire en ligne)
  14. a et b « Parc d’attractions : tournez manèges, roulez jeunesse », sur archives.varmatin.com (consulté le 16 juillet 2017)
  15. C. Dupont, « VIDEOS. On a testé les attractions extrêmes d'Azur Park... Et ça décoiffe ! », Nice-Matin,‎ (lire en ligne, consulté le 16 juillet 2017)
  16. a et b Christiane Georges, « Le parc d'attractions de La Foux fête ses 50 ans », Var Matin,‎ (lire en ligne)
  17. Christiane Georges, « Interrogations et consternation à Azur Park après le grave accident d'un forain samedi soir », Var Matin,‎ (lire en ligne)
  18. Pascale Pleu, « Heurté par un chariot, le responsable d'un grand huit grièvement blessé », Nice Matin,‎ (lire en ligne)
  19. « Attractions Paillon et Fils », sur www.societe.com (consulté le 4 août 2019)

Voir aussiModifier

Lien externeModifier