Hawassa

ville d'Éthiopie
(Redirigé depuis Awasa)

Hawassa
አዋሳ (am)
Hawassa
Centre-ville en 2016
Administration
Pays Drapeau de l'Éthiopie Éthiopie
Région Région Sidama
Zone Sidama
Woreda Awasa
Démographie
Population 131 300 hab. (est. 2007)
Géographie
Coordonnées 7° 04′ nord, 38° 28′ est
Altitude 1 708 m
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Éthiopie
Voir sur la carte administrative d'Éthiopie
City locator 12.svg
Hawassa
Géolocalisation sur la carte : Éthiopie
Voir sur la carte topographique d'Éthiopie
City locator 12.svg
Hawassa

Hawassa (ou Awassa ou Awasa, Amharique: አዋሳ) est une ville d'Éthiopie située sur les bords du lac Awasa dans la vallée du Grand Rift sur la route reliant Addis-Abeba et Nairobi au Kenya. Elle fait partie de la région Sidama depuis sa création en 2020. Auparavant, elle fait partie de la région des nations, nationalités et peuples du Sud. C'est la plus grande ville de la woreda d'Awasa.

Hawassa était la capitale de l'ancienne province de Sidamo jusqu'à la réforme constitutionnelle de 1995. La ville regroupe plusieurs établissements d'enseignement tels que le Collège Adventiste Awasa et l'université Hawassa qui comprend un département agriculture et sciences de la santé. La ville abrite également un aéroport. La pêche est la principale industrie locale.

HistoireModifier

 
Marché au poisson

En septembre 1994, 194 membres du Mouvement de libération du Sidama furent arrêtés et emprisonnés à Awasa. Le chef de file du mouvement, Woldeamanuel Dubale, avait fui en Grande-Bretagne après un attentat manqué en 1992[1].

Le , le journal Addis Tribune rapportait que, courant , les forces de sécurité gouvernementales à Hawasa avaient tué 38 fermiers qui tentaient de manifester contre la décision du gouvernement de ne plus faire d'Hawasa la capitale de la zone administrative Sidama et de la transformer en ville région, comme Dire Dawa. Trois mille manifestants Sidamas, le groupe ethnique qui contrôlait jusqu'ici la capitale régionale, sont sorties dans les rues mais la police déclara la manifestation illégale et ouvrit le feu. Le gouvernement régional a récemment[Quand ?] décidé de transférer le centre administratif vers la ville d'Aleta Wendo[1].

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

BibliographieModifier

  • Henry Habib Ayrout, Liaisons africaines, S.O.P.-Press, 1975, p. 58-60
  • Gérard Prunier, L'Éthiopie contemporaine, Karthala, 2007 (ISBN 9782845867369) (nombreuses références)

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et référencesModifier