Avex Group

label discographique japonais

Avex Group
logo de Avex Group
illustration de Avex Group

Création
Fondateurs Masato MatsuuraVoir et modifier les données sur Wikidata
Forme juridique Kabushiki gaishaVoir et modifier les données sur Wikidata
Action Bourse de Tokyo (7860)Voir et modifier les données sur Wikidata
Siège social Aoyama, Tōkyō
Drapeau du Japon Japon
Direction Masato Matsuura
Directeurs Masato MatsuuraVoir et modifier les données sur Wikidata
Actionnaires The Master Trust Bank of Japan (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Activité Industrie musicale
Produits CD, DVD
Filiales Avex Entertainment, Avex Management, Avex Marketing, Avex Asia Holdings Ltd., Avex Trax, Avex Mode, Avex Trance, Avex Tune, Avex Globe, Cutting Edge, Rhythm Republic, Rhythm Zone, Espionage Records, Disc du Soleil, Mad Pray Records, Motorod Records, Love Life Records, Sonic Groove, Tearbridge Records, True Song Music, J-more
Site web www.avex.co.jp

Avex Group Holdings Inc. (エイベックス・グループ・ホールディングス株式会社, Eibekkusu Gurūpu Hōrudingusu Kabushiki-gaisha?) est une importante société japonaise dans l'industrie musicale basée à Tōkyō, créée en 1988, présidée par Masato Max Matsuura. L'origine du mot Avex vient des mots anglais Audio Visual Expert. Sa division musicale Avex Trax possède plusieurs labels et produit de nombreux artistes, dont Ayumi Hamasaki, Kumi Kōda, et Namie Amuro pour laquelle est spécialement créé le label Dimension Point en 2013.

HistoireModifier

Premières années (1988–1999)Modifier

Avex est enregistré le sous le nom de Avex D.D. Incorporated (エイベックス・ディー・ディー株式会社, Eibekkusu Di Di Kabushiki Gaisha?), bien qu'elle ne soit réellement établie en 1988. Elle ouvre par la suite un studio d'enregistrement, et lance le label discographique Avex Trax en 1990, basé à Machida, Tokyo. Dans la même année, elle lance Musique Folio Inc., une maison d'édition musicale, devenue plus tard Prime Direction Inc.

En 1993, ils lancent une branche américaine appelée AV Experience America Inc. Cette année marque également le premier des événements annuels d'Avex qui se déroule au Tokyo Dome sous le nom avex rave '93, attirant 50 000 spectateurs. En 1994, elle forme deux filiales Rhythm Republic Limited, et Avex U.K. Limited, pour distribuer la musique du label parent dans ce qui deviendra les ragions administratives spéciales chinoises de Hong Kong et Macao. Plus tard dans l'année, elle ouvre une discothèque nommée le Velfarre[1]. En 1997, la société ouvre plusieurs salles de concert appelées Zepp, avec Sony Music Entertainment Japan. Cette même année, Rhythm Republic Limited et Avex U.K. Limited fusionnent pour devenir Avex Asia Limited, qui rebaptisé Avex Hong Kong Limited en avant d'être absorbé en Avex Taiwan Incorporated en .

Au début de 1999, la société signe un contrat avec Walt Disney Records et Hollywood Records pour la distribution des albums au Japon. Plus tard dans l'année, Avex Mode, une société d'animation, est établie. En décembre, la société est listée dans la première section du Tokyo Stock Exchange sous le symbole 7860[2].

Périodes d'unité et de division (2000–2009)Modifier

En 2001, Avex ouvre son école de musique Avex Artists Academy[3]. En 2002, la société sort le CCCD, un genre de CD anti-copie[4]. En 2003, elle ouvre un projet de musique classique (nommé Avex Classics)[5].

En 2004, elle commence à vendre les albums japonais en Corée du Sud. Le président d'Avex, Max Matsuura « découvrira » l'ancienne idole japonaise Ami Suzuki chantant au festival festival de l'Université de Nihon. Il la signe au label Avex[6]. En , une rivalité entre Max Matsuura et le cofondateur Tom Yoda a presque mis à mal l'activité de la société[7]. Cette rivalité a démarré avec Yoda qui voulait étendre les activités d'Avex en particulier dans les films[8]. Il accusera Ryuhei Chiba, le directeur exécutif et président d'Avex Inc (désormais Avex Planning et Development), d'avoir préféré les grands artistes pour des raisons financières[7].

En 2005, Avex obtient les droits de distribution du catalogue d'Aozora Records, et tous les futurs albums de Hitomi Yaida[9]. Au début de 2008, Avex s'associe à Victor JVC pour créer officiellement le label D-topia Entertainmentcomme partenariat entre les labels et son fondateur, Terukado Onishi.

Depuis 2010Modifier

D'autres artistes K-pop issus d'autres agences continuent de signer avec Avex comme 2NE1 (YG Entertainment) en 2010, Kim Hyung Jun (S-plus Entertainment) en 2011, After School en 2011, U-KISS (NH Media) en 2011[10] et Shu-I (2011)[11].

RéférencesModifier

  1. (en) « Avex Group », Avex Group (consulté le )
  2. (en) « 7860:Tokyo Stock Quote - Avex Group Holdings Inc », Bloomberg (consulté le ).
  3. « アーティストアカデミー », Avex Group (consulté le ).
  4. (en) « コピーコントロールCD » (version du 7 novembre 2007 sur l'Internet Archive), Avex
  5. « avex-CLASSICS » (version du 10 janvier 2013 sur l'Internet Archive), Avex Group.
  6. (en) Robert Poole, « What Does The Development Of Independent Female Artists Mean For The Japanese Music Industry? » (version du 29 mars 2007 sur l'Internet Archive), .
  7. a et b (en) « Japan Entertainment News », Japan Zone, (consulté le )
  8. [1].
  9. (en) « Start of Commission Sales of the Aozora Records Catalogue » (version du 27 septembre 2007 sur l'Internet Archive), Avex Group,
  10. « Seoul Central District Court dismisses both of SME’s injunctions against JYJ », OMona They Didn't, (consulté le )
  11. (ja) « Shu-I (シューアイ) - Japan Official Site » (version du 15 janvier 2013 sur l'Internet Archive), Shu-i.jp.

Liens externesModifier

JaponModifier

AsieModifier