Avenir sportif de Bédarrides Châteauneuf-du-Pape

club français de rugby à XV
AS Bédarrides Châteauneuf-du-Pape
Logo du AS Bédarrides Châteauneuf-du-Pape
Généralités
Nom complet Avenir sportif de Bédarrides Châteauneuf-du-Pape
Surnoms ASBC
Noms précédents Avenir sportif de Bédarrides (1923-2014)
Fondation
Couleurs vert, noir et rouge
Stade stade des Verdeaux
stade Louis-Trintignant
Siège stade des Verdeaux
84370 Bédarrides
Championnat actuel Nationale 2 (2022-2023)
Président David Lelievre
Entraîneur Philippe Daminiani
Philippe Laborde (adjoint)
Cédric Despalle (adjoint)
Site web asbcvaucluserugby.ffr.fr
Palmarès principal
National[Note 1] Challenge de l'Espérance (1)
Championnat de Fédérale 2 (1)

Maillots

Kit left arm blackborder.png
Kit body.png
Kit right arm blackborder.png
Kit shorts.png
Kit socks.png
Domicile
Kit left arm blackborder.png
Kit body.png
Kit right arm blackborder.png
Kit shorts.png
Kit socks.png
Extérieur

Actualités

Pour la saison en cours, voir :
Nationale 2 2022-2023
0

Dernière mise à jour : 14 juin 2022.

L'Avenir sportif de Bédarrides Châteauneuf-du-Pape est un club français de rugby à XV représentant les villes de Bédarrides et de Châteauneuf-du-Pape.

Le club évolue en Nationale 2.

HistoireModifier

 
Bédarrides au siècle dernier.

Premiers pas du rugby à BédarridesModifier

Le premier club de rugby de la ville de Bédarrides est né en 1915, sous le nom d'Association sportive de Bédarrides. Les couleurs adoptées sont le vert et le noir. Les activités de la section rugby sont suspendues avec la Première Guerre mondiale[1].

1923 : création du clubModifier

En 1923, les sociétés sportives de l'Union sportive société de tir (créée en 1908 par Léon Delègue) et de l'Avenir de Bédarrides (créé en 1916 par Roger Chevalier) fusionnent sous l'impulsion de Charles Bérard afin de créer l'Avenir sportif de Bédarrides[2].

  • 1957 : Accession en 3e division.
  • 1968 : Accession en 2e division.
  • 1978 : Accession en 1re division groupe B
  • 1993 : Troisième montée en 1re division B
  • 2001 : 1/8 de finale du championnat de France Nationale 1.
  • 2002 : 1/16 de finale du championnat de France Fédérale 1.
  • 2003 : 1/8 de finale du championnat de France Fédérale 1.
  • 2004 : 1/16 de finale du championnat de France Fédérale 1.
  • 2005 : 1/4 de finale du championnat de France Fédérale 1.
  • 2006 : 1/4 de finale du Trophée Jean Prat (Fédérale 1).
  • 2007 : Qualifié pour le Trophée Jean Prat (Fédérale 1).
  • 2008 : Barrage de la phase finale du Trophée Jean Prat (Fédérale 1).
  • 2010 : Descente en Fédérale 2.
  • 2018 : Champion de Fédérale 2 et montée en Fédérale 1.

À l'intersaison 2014, les clubs de l'Avenir sportif de Bédarrides et du Rugby Châteauneuf-du-Pape Sorgues Rhône Ouvèze se rapprochent[3],[4]. Alors que les deux clubs se regroupent sous la licence fédérale du premier, les dirigeants de Sorgues choisissent de ne pas prendre part à la fusion[5],[6] ; ils récupèrent la licence fédérale du second, changeant de nom pour Rugby Club Sorgues Rhône Ouvèze[7]. Néanmoins, la nouvelle entité de Bédarrides et de Châteauneuf-du-Pape n'est pas enregistrée auprès de la FFR comme un nouveau club[7], et est dorénavant nommée en tant que Avenir sportif de Bédarrides Châteauneuf-du-Pape[8]. Pour la première saison, elle dispute la majorité de ses matchs au stade des Verdeaux à Bédarrides, tandis que trois sont organisés au stade Louis-Trintignant à Châteauneuf-du-Pape[8].

En remportant les huitièmes de finale en 2017-2018, les Vauclusiens décrochent leur accession en Fédérale 1[9]. Un mois plus tard, le club est sacré champion de Fédérale 2[10], ce qui constitue le premier titre de l'équipe première en quatre saisons depuis l'union entre Bédarrides et Châteauneuf-du-Pape.

En 2022, le club est promu dans le nouveau championnat de Nationale 2.

JoueursModifier

 
Rencontre entre l'AS et le RC Hyères-Carqueiranne-La Crau le .
  • Piliers : Langlade, Didier, Shérif, Vergnes, Bladi.
  • Talonneurs : Marquis, Agro
  • Deuxièmes ligne : Carrier, Vaitkevičius
  • Troisièmes ligne : Havelu, B. Mortelette, Barneron, Carbonnel, Martin
  • Demis de mêlée : Lombarteix, Chabanne
  • Demis d'ouverture : Roche, Chourreau
  • Centres : Labbi, Fantozzi, Boghossian, M. Mortelette
  • Ailiers : Chouchane, Daminiani, Brana
  • Arrières : Franquine, Rezgui

PalmarèsModifier

  • Finaliste du championnat de France de deuxième série : 1936
  • Champion de France de Promotion (Coupe Brochard) : 1948
  • Demi-finaliste du championnat de France troisième série : 1933
  • Champion de Provence de troisième série : 1930 à 1933
  • Vainqueur du challenge de l'Espérance : 2000
  • Finaliste du championnat de France de Fédérale B : 2015
  • Champion de France de Fédérale 2 : 2018

Identité visuelleModifier

Couleurs et maillotsModifier

Alors que l'Avenir sportif de Bédarrides Châteauneuf-du-Pape adopte sa nouvelle identité, le club évolue sous les couleurs verte, noire et rouge[8].

Modifier

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Seuls les principaux titres en compétitions officielles sont indiqués ici.

RéférencesModifier

  1. « Comment tout a commencé ? », sur bedarrides-rugby.com (consulté le ).
  2. « Historique », sur bedarrides-rugby.com (consulté le ).
  3. « Philippe Daminiani, président du club de rugby : « Il faut d’abord digérer comme il faut cette fusion » », Le Dauphiné libéré, (consulté le ).
  4. Jean-Claude Thevot, « Bedarrides-Châteauneuf, unis pour être plus performant », La Provence, (consulté le ).
  5. « Sorgues opposé à la fusion avec Bédarrides et Châteauneuf », Le Dauphiné libéré, (consulté le ).
  6. « Gazette no 2 - 2014 » [PDF], sur bedarrides-rugby.com, (consulté le ).
  7. a et b « Info congrès : 2015 - Belfort », sur ffr.fr, (consulté le ).
  8. a b et c « Gazette no 1 - 2014 » [PDF], sur bedarrides-rugby.com, (consulté le ).
  9. Daniel Morin, France Bleu Vaucluse, « L'AS Bédarrides Châteauneuf-du-Pape gagne son billet pour la Fédérale 1 de rugby », sur francebleu.fr, (consulté le ).
  10. Aurélie Lagai, France Bleu Vaucluse, « Les rugbymen de Bédarrides-Châteauneuf champions de France de fédérale 2 ! », sur francebleu.fr, (consulté le ).

Liens externesModifier