Automattic

Entreprise américaine d'édition de logiciels

Automattic
logo de Automattic

Création
Fondateurs Matthew Mullenweg
Personnages clés Toni Schneider (CEO)
Ryan Boren (chef développeur)
Siège social San Francisco Californie
Drapeau des États-Unis États-Unis
Activité Éditeur de CMS Internet
Produits WordPress...
Effectif Plus de 800 personnes
Site web www.automattic.com

Automattic est une entreprise américaine d’édition de logiciels fondée en 2005 par l'informaticien américain Matthew Mullenweg. Elle développe notamment la plateforme wordpress.com, un outil de publication de sites et blogs sur internet à très grand succès, nommé WordPress, dont elle est le contributeur principal.

HistoriqueModifier

Le , Matthew Mullenweg, âgé alors de 21 ans, fonde cette startup à San Francisco en Californie pour diffuser le logiciel WordPress (qu'il développe principalement avec Ryan Boren depuis 2004).

Le , le suisse Toni Schneider quitte Yahoo! pour devenir PDG d'Automattic.

En 2012, Automattic réalise une très forte croissance en réalisant 45 millions de dollars de revenus avec un effectif de plus de 60 développeurs répartis dans le monde, 70 millions de site web / blog réalisés avec WordPress visités par 300 millions de visiteurs mensuels. WordPress est n° 2 des outils de publication de blogs en forte progression après son concurrent direct TypePad de Six Apart.[réf. souhaitée]

Le , était saluée la première décennie de WordPress, présent sur « quelque 66 millions de sites (dont) 15% du million de sites les plus visités (alors) sur Internet »[1]. WordPress.com est le nom de la plateforme de blogs officielle d'Automattic, à laquelle s’ajoutent les sites indépendants conçus avec WordPress.

En , Tumblr, qui appartenait à Verizon est racheté par Automattic[2].

Liste des logiciels distribués par AutomatticModifier

 
Logotype de WordPress

Outre les services et outils (de suppression du spam, d'analyse du trafic, de personnalisation...) fournis par Automattic aux sites hébergés par des tiers, la société maintient de nombreux outils destinés aux développeurs utilisant son système de publication : possibilités techniques offertes par le CMS et catalogue de thèmes et d'extensions "sûrs", accessibles pour chaque site depuis le tableau de bord[1].

Automattic édite des applications et services web développés autour de WordPress et intégrables avec celui-ci dont :

RéférencesModifier

  1. a et b « WordPress, dix ans et 66 millions de sites », Le Monde,‎ (lire en ligne, consulté le )
  2. « La plate-forme Tumblr vendue au propriétaire de WordPress.com », Le Monde,‎ (lire en ligne)

Voir aussiModifier