Ouvrir le menu principal

Aura Lolita Chavez Ixcaquic

Activiste guatémaltèque pour la défense des peuples autochtones
Aura Lolita Chavez Ixcaquic
Description de cette image, également commentée ci-après
Aura Lolita Chavez Ixcaquic, finaliste du Prix Sakharov 2017
Alias
Lolita
Naissance Drapeau du Guatemala Guatemala
Autres activités

Aura Lolita Chavez Ixcaquic, surnommée Lolita[1], est originaire des territoires de l’ouest du Guatemala. Elle est membre du Conseil du peuple quiché, « un ensemble de communautés qui se sont organisées pour défendre leurs territoires, leur droit à l’autodétermination et aussi les droits à la vie telle que la souhaitent les peuples indigènes »[2]. Elle milite également contre les violences faites aux femmes[1].

Le , elle assiste à une manifestation pacifique contre le maire de Santa Cruz del Quiché, membre du Parti patriote au pouvoir. Au retour, son bus est pris en embuscade par un groupe d'hommes armés de machettes, de couteaux et de bâtons. Quatre femmes sont blessées[1].

Menacée de mort, dans son pays, en 2016[3] et le [4], nominée pour le Prix Sakharov 2017, elle est finaliste, mais n'obtient pas la récompense[5].

RéférencesModifier

  1. a b et c (en) « Maya K’iche’ Leader Says No to Violence against Women - Aura Lolita Chavez Ixcaquic Guatemala », sur le site justassociates.org (consulté le 26 octobre 2017).
  2. Jean-Jacques Régibier, « Une défenseure des peuples indigènes du Guatemala, finaliste d’un prix Sakharov 2017 politisé par la droite », sur le site L'Humanité.fr, (consulté le 26 octobre 2017).
  3. (en) « Aura Lolita Chávez Ixcaquic », sur le site Business & Human Rights Resource Centre (consulté le 26 octobre 2017).
  4. « Intimidation et menaces de mort envers Aura Lolita Chávez », sur le site Awid.org, (consulté le 26 octobre 2017).
  5. « Le Parlement européen décerne son Prix Sakharov 2017 à l’opposition vénézuélienne », sur le site Le Monde.fr, (consulté le 26 octobre 2017).

Article connexeModifier

Liens externesModifier